Guerre en Ukraine : la fin de la neutralité militaire finlandaise "serait une erreur", estime Vladimir Poutine

Le président russe s'est entretenu par téléphone avec son homologue Sauli Niinistö, alors que la Finlande devrait annoncer sa candidature pour l'adhésion à l'Otan.

Le président russe Vladimir Poutine lors des commémorations du 9-Mai à Moscou, le 9 mai 2022.
Le président russe Vladimir Poutine lors des commémorations du 9-Mai à Moscou, le 9 mai 2022. (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La fin de la neutralité militaire de la Finlande serait une "erreur", a estimé le président russe, Vladimir Poutine, samedi 14 mai, lors d'un entretien téléphonique avec son homologue finlandais Sauli Niinistö. Le président russe affirme "qu'il n'y a aucune menace à la sécurité de la Finlande", selon un communiqué du Kremlin. L'annonce de la candidature d'Helsinki pour l'adhésion à l'Otan est attendue dimanche.

Ce direct est désormais terminé.

Le G7 soutient de nouveau l'Ukraine. "Nous ne reconnaîtrons jamais les frontières que la Russie a essayé de changer", ont affirmé les ministres des Affaires étrangères du G7 (Etats-Unis, Royaume-Uni, Canada, France, Allemagne, Italie et Japon), dans une déclaration diffusée après trois jours de réunion à Wangels (Allemagne). 

La Russie a coupé ses livraisons d'électricité à la Finlande. La Russie a coupé ses livraisons d'électricité à la Finlande par mesure de rétorsion face à la volonté affichée de ce pays scandinave d'intégrer l'Otan, a déclaré un responsable de l'opérateur du réseau électrique du pays.

Des affrontements intenses sont en cours dans le Donbass. Le gouverneur ukrainien de la région de Louhansk, Serguï Gaïdaï, évoque des "combats nourris à la frontière avec la région de Donetsk, près de Popasna". Du côté de Marioupol, des négociations "très difficiles" se déroulent sur le sort des derniers défenseurs de cette ville portuaire stratégique du sud-est du pays.

L'UE alloue un demi-milliard d'euros supplémentaire à Kiev. L'Union européenne a annoncé qu'elle allait ajouter 500 millions d'euros à son financement de l'effort militaire ukrainien, en le portant "à 2 milliards d'euros au total".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

22h25 : Voilà en vidéo l'appel des chanteurs ukrainiens à la fin de leur chanson.

22h14 : On me souffle que le chanteur a dit quelques mots en anglais : "Help Marioupol, help Azovstal right now". Une entorse à l'apolitisme de l'Eurovision, mais je doute qu'on leur reproche.

22h14 : Le chanteur ukrainien vient de dire quelque chose sur l'usine d'Azovstal à Marioupol, mais je n'ai pas compris exactement ce qu'il a dit, mon ukrainien étant assez rouillé. Je me renseigne et je vous tiens au courant.

22h08 : Au-delà de ses indéniables qualités (la musique ! la scénographie !), l’actualité a propulsé l’Ukraine immense favorite de la compétition. Comme me l’ont dit les anciens présentateurs ukrainiens de l’Eurovision que j’ai interrogés pour mon article, l’Ukraine est à peu près assurée du vote du public. Reste à séduire les jurés des 25 pays.

22h07 : Avec de faux airs de chant corse et de biniou breton, voici Kalush Orchestra, ce groupe ukrainien qui mêle rap et airs folkloriques. Normalement, vous avez l’air du petit flutiau dans la tête pour toute la soirée.

21h32 : @Isa Absolument, il a envoyé un message d'encouragement sur Telegram.

21h32 : Le président Zelensky a-t-il encouragé Kalush Orchestra? Ou s'est-il manifesté avant la compétition ce soir?

21h12 : #EUROVISION Une vente aux enchères de belles pièces liées à l’Eurovision est organisée au moment du concours, avec en vedette la robe que portait Jamala, lauréate du concours de 2016, lors de l’ouverture du concours, un an plus tard. Les recettes de l'événement iront à une ONG d’aide aux réfugiés.

20h11 : 20 heures passées de quelques minutes ! On fait le point sur l'actualité ce samedi soir d'Eurovision.

H-1 avant le début du concours de l'Eurovision de la chanson ! On croise les doigts pour Alvan et Ahez, même si les Ukrainiens de Kalush Orchestra font figure de grandissimes favoris. D'ici là, on bosse son "Lalalalalaleno lalelalalo" et on lit notre article sur les relations Ukraine-Russie au prisme du concours de la chanson.

• La Turquie, qui y était opposée, n'a pas fermé la porte à une adhésion à l'Otan de la Suède et de la Finlande, échaudées par l'invasion russe en Ukraine. Les dernières infos sur le conflit sont à retrouver dans notre direct.



Kenavo Toulouse ! Le champion d'Europe prend la porte de la Champions Cup dès les demi-finales, après avoir été concassé par le Leinster à Dublin (40-17).

H-1 avant le multiplex de la 37e journée de L1, avec des matchs décisifs à tous les étages. En cas de défaite, les Girondins de Bordeaux, monument du foot français, diront au revoir à la L1. Multiplex à suivre ici.

19h29 : La Turquie se dit prête à discuter avec la Finlande et la Suède de leur éventuelle entrée dans l'Otan, fait savoir le ministre turc des Affaires étrangères.

19h11 : Le Portugal a bloqué la vente d'un manoir de 10 millions d'euros appartenant à l'homme d'affaires russe Roman Abramovich, a rapporté le journal Publico, sans citer ses sources. Ce gel a été décidé le 25 mars dernier à la demande du ministère des Affaires étrangères, selon le journal.

18h49 : Le ministre des Affaires étrangères finlandais et son homologue suédoise espèrent débloquer les choses dès demain, à l'occasion d'une rencontre avec le chef de la diplomatie turque.

18h29 : Pourquoi la Turquie bloque ? Recep Tayyip Erdogan reproche à la Suède et la Finlande de servir d'"auberge aux terroristes du PKK", le Parti des travailleurs du Kurdistan, considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, mais aussi l'Union européenne et les Etats-Unis.

18h28 : Feuilleton de l'entrée de la Finlande dans l'Otan, suite. La Turquie n'y est pas favorable, mais le chef de la diplomatie finlandaise ne désespère pas de les convaincre. S'exprimant avant une série de discussions avec les membres de l'Otan, dont la Turquie, à Berlin, Pekka Haavisto s'est dit "confiant dans le fait qu'à la fin nous trouverons une solution et que la Finlande et la Suède deviendront membres de l'Otan".

18h45 : 18 heures et des briquettes ! Faisons le point sur l'actualité de ce samedi soir. Le point sur l'actualité sera (un peu) en breton en hommage à Alvan & Ahez, nos représentants à l'Eurovision.

Kenavo Toulouse ! Le champion d'Europe prend la porte de la Champions Cup dès les demi-finales, après avoir été concassé par le Leinster à Dublin (40-17).

La Finlande a demandé à rejoindre l'Otan, au grand dam de la Russie qui y voit une atteinte à la sécurité de son territoire. En représailles, Moscou a coupé ses livraisons de courant au pays scandinave. Les dernières infos sur le conflit sont à retrouver dans notre direct.

Fulenn Metal Jacket pour Alvan & Ahez, les représentants français (et bretons) de l'Eurovision. La grande finale sera à suivre dans notre direct dès 21 heures ! D'ici là, on bosse son "Lalalalalaleno lalelalalo" et on lit notre article sur les relations Ukraine-Russie au prisme du concours de la chanson.

• Jean Castex, dont la démission de Matignon n'est plus qu'une question de jours, dit "Trugarez" à Emmanuel Macron pour ses deux ans au poste de Premier ministre : "Je m'y suis plu énormément."

17h39 : Selon le régiment ukrainien Azov, qui communique sur le réseau social Telegram, les bombardements russes redoublent sur le site de l'usine d'Azovstal, assiégée depuis un mois. "Les défenseurs du site, au prix d'efforts surhumains, repoussent les assauts ennemis", commente ce régiment controversé de l'armée ukrainienne.

16h34 : Faisons un nouveau point sur l'actualité :

La guerre en Ukraine connaîtra un "tournant" en août et la Russie sera défaite "avant la fin de l'année", prédit le chef du renseignement militaire ukrainien, assurant que Kiev parviendrait à reconquérir l'ensemble de son territoire. Dans le sud du pays, des négociations "très difficiles" sont en cours sur le sort des derniers défenseurs de la stratégique ville portuaire de Marioupol, toujours intensément bombardée par les Russes, selon Kiev. Suivez notre direct.

Le président finlandais, Sauli Niinistö, a appelé son homologue russe, Vladimir Poutine, au sujet de la candidature imminente du pays nordique à l'Otan dénoncée par Moscou, a annoncé Helsinki. "La conversation a été directe et sans détour et s'est passée sans contrariété. Eviter les tensions a été considéré comme important", a affirmé le chef de l'Etat finlandais dans un communiqué de la présidence.

PROCHE_ORIENT Les images des funérailles de la journaliste Shireen Abu Akleh ont fait le tour du monde. Après le tollé international suscité par la charge des forces de l'ordre pour disperser des manifestants palestiniens, vendredi, la police israélienne a annoncé l'ouverture prochaine d'une enquête interne. Cette décision a été prise par le commissaire de la police nationale, en coordination avec le ministre de la Sécurité publique.


La victoire en chantant ? Rien n'est acquis mais les Ukrainiens, favoris de la compétition, pourraient bénéficier d'un large vote de solidarité lors de la finale de l'Eurovision ce soir à Turin. Dans cet article, on vous explique comment la Russie et l'Ukraine se livrent depuis des années une guerre sans merci sous les sunlights de la grand-messe européenne de la chanson.

16h30 : Pendant que l’offensive russe dans l’est de l'Ukraine semble marquer le pas, des centaines de milliers d’Ukrainiens attendent toujours de pouvoir rentrer chez eux. A Ouman, une ville moyenne située au cœur du pays, se retrouvent un peu par hasard des milliers de civils, loin des combats. Reportage.

Les repas sont préparés dans la cuisine de la synagogue toute proche. Ouman est l'un des tout derniers foyers juifs d'Ukraine. (AGATHE MAHUET / RADIO FRANCE)(AGATHE MAHUET / RADIO FRANCE)

15h21 : La fin de la neutralité militaire de la Finlande serait une "erreur", a estimé le président russe, Vladimir Poutine, lors d'un entretien téléphonique avec son homologue finlandais, selon un communiqué du Kremlin. "Un tel changement de l'orientation politique du pays peut avoir un impact négatif sur les relations russo-finlandaises qui se sont développées pendant des années dans l'esprit du bon voisinage et de la coopération entre partenaires, en étant mutuellement avantageuses", poursuit le communiqué.

15h20 : Il est un peu plus de 14 heures, c'est le moment de faire un point sur l'actualité :

Le G7 assure qu'il ne "reconnaîtra jamais" les frontières que la Russie veut imposer par la force avec sa guerre en Ukraine, ont affirmé les ministres des Affaires étrangères du groupe des sept grandes puissances. "Nous maintiendrons notre engagement à soutenir la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine, y compris la Crimée", précisent-ils dans une déclaration diffusée à l'issue d'une réunion de trois jours en Allemagne. Suivez notre direct.

PROCHE_ORIENT La police israélienne annonce qu'elle va ouvrir une enquête interne après le tollé international suscité par des images montrant l'intervention des policiers lors des funérailles, vendredi à Jérusalem-Est, de la journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh, dont le cercueil a failli tomber à terre.



Emmanuel Macron se rendra demain à Abou Dhabi pour rendre hommage au président des Emirats arabes unis, Khalifa ben Zayed Al-Nahyane, décédé vendredi à l'âge de 73 ans, a annoncé l'Elysée. Conséquence : le Premier ministre, Jean Castex, n'ira pas au Vatican comme prévu, les deux chefs de l'exécutif ne pouvant être hors du territoire en même temps, a précisé Matignon. Suivez notre direct.

15h14 : Le président finlandais, Sauli Niinistö, a appelé son homologue russe, Vladimir Poutine, au sujet de la candidature imminente du pays nordique à l'Otan qui suscite l'hostilité de Moscou, a annoncé Helsinki. "La conversation a été directe et sans détour et s'est passée sans contrariété. Eviter les tensions a été considéré comme important", a déclaré le chef de l'Etat finlandais dans un communiqué de la présidence.

15h02 : Les ministres des Affaires étrangères du G7 ont par ailleurs promis "d'élargir les sanctions" économiques visant Moscou à "des secteurs dont la Russie est particulièrement dépendante" tout en exhortant la Chine à "ne pas saper" ces mesures. Les sept grandes puissances économiques veulent "accélérer les efforts" pour "mettre un terme à la dépendance à l'énergie russe", selon le communiqué.

15h02 : Les chefs de la diplomatie ont signé une déclaration diffusée à l'issue d'une réunion de trois jours à Wangels, dans le nord de l'Allemagne, dans laquelle ils appellent de nouveau la Biélorussie à "cesser de faciliter l'intervention de la Russie et à respecter ses engagements internationaux".

12h13 : Le G7 ne "reconnaîtra jamais" les frontières que la Russie veut imposer par la force avec sa guerre en Ukraine, ont affirmé les ministres des Affaires étrangères du groupe des sept grandes puissances.

15h00 : Il est l'heure de faire un point sur l'actualité :

La Russie a coupé ses livraisons d'électricité à la Finlande par mesure de rétorsion face à la volonté affichée de ce pays scandinave d'intégrer l'Otan. L'opérateur du réseau électrique finlandais a assuré qu'il pourrait se passer de l'électricité russe, qui représente "moins de 10%" de ses besoins. Suivez notre direct.

Emmanuel Macron débute officiellement aujourd'hui son second mandat. Mais la nomination du prochain ou de la prochaine cheffe de gouvernement, qui succèdera à Jean Castex, se fait toujours attendre. L'actuel Premier ministre prépare, lui, ses cartons à Matignon. Suivez notre direct.

Le chef de l'Etat se rendra demain à Abou Dhabi pour rendre hommage au président des Emirats arabes unis, Khalifa ben Zayed Al-Nahyane, décédé vendredi à l'âge de 73 ans, a annoncé l'Elysée. Conséquence : le Premier ministre n'ira pas au Vatican comme prévu pour son dernier déplacement officiel, les deux chefs de l'exécutif ne pouvant être hors du territoire en même temps, a précisé Matignon.

PROCHE_ORIENT Le Conseil de sécurité de l'ONU a "fermement condamné le meurtre le 11 mai de la journaliste américano-palestinienne Shireen Abu Akleh et la blessure d'un autre journaliste dans la ville cisjordanienne de Jénine", dans une déclaration unanime adoptée hier, selon des diplomates. Le Conseil de sécurité réclame aussi "une enquête immédiate, approfondie, transparente et impartiale" sur ce meurtre.

14h50 : Les exportations d'électricité de Russie vers la Finlande ont cessé cette nuit après une annonce en ce sens d'un fournisseur russe. L'entreprise responsable des ventes d'électricité russe à la Finlande, RAO Nordic, avait annoncé hier son intention de cesser ses livraisons, invoquant des impayés, au moment où la Finlande s'apprête à annoncer sa candidature à l'Otan.

13h29 : A Grasse (Alpes-Maritimes), une entreprise réhabilite une partie de ses locaux pour permettre l’accueil de familles fuyant l'Ukraine, nous apprend France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur. La société de gestion immobilière Agefim a mis à disposition des locaux (400 mètres carrés) qu’elle a réhabilités et meublés, pour des réfugiés.

13h28 : La demande d'adhésion de la Finlande à l'Otan "donne un argument en or" à la "propagande de Monsieur Poutine", estime Bertrand Badie, spécialiste des relations internationales. La démarche d'Helsinki "nourrit l'argumentaire de Moscou, qui "essaie d'expliquer une agression insensée, en disant que la Russie se sent menacée, encerclée par l'Otan", d'après le spécialiste.

La Finlande a demandé son adhésion à l'Otan (photo d'illustration). (MARC OLLIVIER / MAXPPP)(MARC OLLIVIER / MAXPPP)

13h20 : On commence tout de suite par un point sur l'actualité :

La Russie suspend ses livraisons d'électricité à la Finlande à partir d'aujourd'hui, a annoncé hier le fournisseur RAO Nordic Oy, détenu à 100% par l'entreprise russe InterRAO. Cette annonce intervient sur fond d'une montée de tensions entre Moscou et Helsinki, qui a annoncé sa volonté d'adhérer "sans délai" à l'Otan sous l'influence de l'offensive russe en Ukraine. Une intention vue d'un très mauvais œil par Moscou, qui a d'ores et déjà menacé d'une riposte "militaro-technique".


• Une page s'est tournée hier soir, à minuit, avec le début du second quinquennat Macron. Mais persiste l'attente de la nomination du prochain Premier ministre au relais de Jean Castex, qui restera en poste au moins jusqu'à lundi. Si l'Élysée n'a donné aucune indication, une chose est certaine : le chef du gouvernement est bien en train de faire ses cartons. Mais le changement n'est pas pour ce week-end.

• Le groupe français Sanofi a été condamné par le tribunal de Nanterre à indemniser à hauteur de 450 000 euros une famille dont la fille, exposée à la Dépakine in utero, est née avec des malformations. Le tribunal a estimé que le risque de troubles autistiques en lien avec la Dépakine étaient connus du laboratoire, au moins en 2005, et qu'en conséquence il avait le devoir de le mentionner dans la notice.

• A l'Eurovision, les bruits de notes montent avant la grande finale ce soir en Italie : des loups de Norvège aux favoris ukrainiens, le grand concours de la chanson devrait battre de nouveaux records de décibels. La France est représentée par le groupe Alvan & Ahez, dont le titre Fulenn s'inspire d'une légende bretonne.