Des frappes russes font quatre morts et 23 blessés dans l'est de l'Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré au Premier ministre hongrois Viktor Orban que l'Ukraine devait abandonner quatre régions de l'est et du sud, en plus de la Crimée annexée en 2014, dont celle de Donetsk, si Kiev voulait la paix.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des immeubles dévastés dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, le 5 juillet 2024. (JOSE COLON / ANADOLU / AFP)

Des bombardements russes ont fait quatre morts et 23 blessés, vendredi 5 juillet, dans la région orientale ukrainienne de Donetsk, ont annoncé les autorités locales. Le gouverneur de la région a déclaré qu'une femme de 32 ans avait été tuée et 20 autres personnes blessées par des tirs d'artillerie russes sur la ville de Komar, où des logements, des magasins et un bâtiment administratif ont subi des dommages.

Il a aussi affirmé qu'une attaque à la roquette avait fait un mort et un blessé dans la cité d'Oukraïnsk. Deux autres personnes ont péri et deux ont été blessées dans la ville de Selydove, située à proximité d'un secteur de la ligne de front où les forces russes progressent, a poursuivi le gouverneur.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré au Premier ministre hongrois Viktor Orban, qu'il a reçu au Kremlin, que l'Ukraine devait abandonner quatre régions de l'est et du sud, en plus de la Crimée annexée en 2014, dont celle de Donetsk, si Kiev voulait la paix.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.