Crise en Ukraine : la France déconseille à ses ressortissants de voyager dans le pays

Contrairement à plusieurs autres pays européens, elle ne recommande pas pour autant à ses citoyens de quitter le sol ukrainien.

Sur cette photo transmise par le ministère ukrainien de la Défense le 10 février 2022 on peut voir un char lors d\'un exercice de défense, en Ukraine.
Sur cette photo transmise par le ministère ukrainien de la Défense le 10 février 2022 on peut voir un char lors d'un exercice de défense, en Ukraine. (EYEPRESS NEWS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Une mesure de prudence. La France déconseille à ses ressortissants de voyager en Ukraine, a annoncé samedi 12 février le ministère des Affaires étrangères. "Il est formellement déconseillé de se rendre dans les zones frontalières du nord et de l'est du pays" et "il est conseillé de différer tous les déplacements en Ukraine", écrit le Quai d'Orsay sur son site.

Contrairement à plusieurs autres pays européens, elle ne recommande pas pour autant à ses ressortissants de quitter le sol ukrainien. L'Allemagne, la Belgique ou les Pays-Bas, ont en effet déjà émis une telle mesure, Washington ayant affirmé vendredi qu'une invasion russe de l'Ukraine pourrait intervenir "à tout moment"Suivez notre direct. 

KLM suspend ses vols vers l'Ukraine. La compagnie aérienne KLM a annoncé la suspension jusqu'à nouvel ordre des vols vers l'Ukraine, juste après que le gouvernement néerlandais a conseillé à ses ressortissants de quitter le pays en raison de la détérioration de la situation sécuritaire. Les vols Air France, compagnie du même groupe, sont pour l'instant maintenus.

 Coups de fil entre Vladimir Poutine et les OccidentauxEmmanuel Macron et Vladimir Poutine se sont entretenus par téléphone, samedi, durant 1h40, avant un entretien du même type entre le président russe et son homologue américain. Alors que les Occidentaux l'ont sommé d'entamer une désescalade, le Russe a qualifié de "spéculations provocatrices" les accusations contre la Russie quant à une invasion imminente de l'Ukraine, assure le Kremlin.

 L'Ukraine demande de "garder le calme". "Les forces armées ukrainiennes suivent la situation et sont prêtes à riposter à toute atteinte à l'intégrité territoriale de l'Ukraine", a expliqué la diplomatie ukrainienne dans un communiqué publié samediKiev assure "être en lien 24 heures sur 24 avec tous les partenaires clé" et recevoir rapidement des informations sécuritaires. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

10h40 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

Le "convoi de la liberté" a entraîné plusieurs interpellations et des blocages XXL sur le périphérique parisien tout au long de l'après-midi. La figure des "gilets jaunes" Jérôme Rodrigues a été interpellé près de l'Elysée. La situation est revenue à la normale en milieu de soirée.

Après-midi intense du point de vue diplomatique. Joe Biden et Emmanuel Macron ont mis en garde Vladimir Poutine contre une invasion de l'Ukraine.

Le Grand Chelem est toujours possible pour le XV de France, après une victoire de costauds face à l'Irlande (30-24) obtenue sur le fil.

Quentin Fillon Maillet prend l'argent en sprint, septième médaille française lors des JO de Pékin. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron prennent de leur côté la tête de la compétition de danse sur glace, avant les résultats finaux lundi. Dimanche, nouvelles chances de médailles en biathlon dans la poursuite homme et femme.


Rendez-vous demain, 9 heures, pour la suite de ce live.

22h06 : "On ne sait toujours pas si cette énorme concentration de troupes est toujours du bluff, destiné à obtenir de grandes concessions de l'Occident, ou si Vladimir Poutine veut envahir l'Ukraine. Malheureusement, une seule personne a la réponse à cette question, c'est Vladimir Poutine, qui dit qu'il ne veut pas envahir l'Ukraine. Mais on sait très bien qu'à plusieurs reprises, le régime du Kremlin a nié des évidences."

Galia Ackerman tente d'analyser la partie de poker menteur qui se joue à la frontière entre l'Ukraine et la Russie au micro de franceinfo.

10h37 : Un peu plus à l'ouest, le Canada annonce la fermeture temporaire de son ambassade à Kiev et le déplacement de ses opérations dans un bureau temporaire à Lviv "en raison de la détérioration de la situation causée par le déploiement des troupes russes à la frontière".

21h31 : La France déconseille à ses ressortissants de voyager en Ukraine, notamment dans le nord et l'est du pays, annonce le ministère des Affaires étrangères, sans pour autant recommander aux expatriés de quitter le sol ukrainien, contrairement à plusieurs autres pays européens.

10h26 : Le Kremlin dénonce ce soir une hystérie américaine à "l'apogée", après l'appel Biden-Poutine. "L'hystérie a atteint son apogée", commente Iouri Ouchakov, conseiller diplomatique de Vladimir Poutine, lors d'une conférence de presse. Il a tenu à préciser que "les présidents ont convenu de poursuivre les contacts à tous les niveaux".

20h01 : Il est 20 heures, on va faire le point sur l'actualité après cette soirée chargée et riche en émotions.

• Le Grand Chelem est toujours possible pour le XV de France, après une victoire de costauds face à l'Irlande (30-24) obtenue sur le fil.

Le "convoi de la liberté" a entraîné plusieurs interpellations et des blocages XXL sur le périphérique parisien tout au long de l'après-midi. La figure des "gilets jaunes" Jérôme Rodrigues a été interpellé près de l'Elysée.

Après-midi intense du point de vue diplomatique. Joe Biden et Emmanuel Macron ont mis en garde Vladimir Poutine contre une invasion de l'Ukraine.

Quentin Fillon Maillet prend l'argent en sprint, septième médaille française lors des JO de Pékin. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron prennent de leur côté la tête de la compétition de danse sur glace, avant les résultats finaux lundi.

19h42 : L'appel très attendu, qui a été "professionnel et riche", n'a toutefois pas entraîné de "changement fondamental dans la dynamique qu'on observe depuis maintenant plusieurs semaines", a tempéré un responsable américain devant des journalistes.

19h42 : Le président américain Joe Biden a averti son homologue russe Vladimir Poutine des "répercussions sévères et rapides" que subirait Moscou en cas d'attaque de l'Ukraine, lors d'une conversation téléphonique tout à l'heure.

19h05 : Pas de politique aux Jeux olympiques ? Le coureur ukrainien de skeleton Vladyslav Heraskevych a déployé un drapeau avec écrit “pas de guerre en Ukraine” à l’issue de sa course, qu’il a achevée en 18e position. Le site spécialisé Inside The Games a demandé au CIO s’il s’agissait d’une violation de la règle 50, qui interdit toute démonstration politique. "Vu que c’est un appel à la paix, l’affaire est close" leur a répondu l’institution.

18h16 : Décidément, Vladmir Poutine va passer sa journée au téléphone. Après avoir discuté pendant 1h40 avec Emmanuel Macron ce midi, il vient de passer une heure au bout du fil avec Joe Biden, annonce la Maison Blanche.

17h37 : La compagnie aérienne néerlandaise KLM annonce qu'elle suspend tous ses vols vers l'Ukraine jusqu'à nouvel ordre.

17h15 : Après avoir eu la version de l'Elysée, voici le son de cloche du Kremlin concernant l'échange téléphonique entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine ce midi. Le président russe a qualifié de "spéculations provocatrices" les accusations contre la Russie quant à une invasion imminente de l'Ukraine.

16h11 : Selon le communiqué de l'Elysée, les deux présidents "ont tous deux exprimé une volonté de poursuivre le dialogue" sur "les voies pour avancer sur la mise en œuvre des accords de Minsk" sur le Donbass et sur "les conditions de la sécurité et de la stabilité en Europe".

16h11 : "Je vous demande de vous arrêter". C'est à peu près ce qu'a dit Emmanuel Macron à Vladimir Poutine lors de la longue conversation que les deux chefs d'Etat ont eue ce midi. Le président français a mis en garde sur le fait qu'un "dialogue sincère n'est pas compatible avec une escalade" militaire à la frontière ukrainienne.

16h02 : Il est 16 heures. Nous faisons un nouveau point sur l'actualité :

Le président français Emmanuel Macron s'est entretenu pendant 1h40 avec son homologue russe Vladimir Poutine pour tenter de faire baisser la tension croissante dans la crise russo-ukrainienne. Plusieurs pays ont appelé leurs ressortissants à quitter l'Ukraine face au risque d'invasion.


Les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes en début d'après-midi pour disperser des manifestants issus du "convoi de la liberté" qui s'étaient donné rendez-vous sur les Champs-Elysées à Paris. Suivez notre direct.


#JO2022 Quentin Fillon Maillet prend l'argent en sprint, septième médaille française lors des JO de Pékin. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron prennent de leur côté la tête de la compétition de danse sur glace, avant les résultats finaux lundi.

15h48 : Le président français Emmanuel Macron s'est entretenu pendant 1h40 avec son homologue russe Vladimir Poutine pour tenter de faire baisser la tension croissante dans la crise russo-ukrainienne.

15h18 : Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a affirmé que la voie diplomatique restait "ouverte" pour éviter un conflit en Ukraine mais nécessiterait une "désescalade" de la part de Moscou, lors d'un appel téléphonique avec son homologue russe Sergueï Lavrov aujourd'hui.

13h51 : "C'est un coup de bluff bilatéral", a estimé Florent Parmentier, secrétaire général du CEVIPOF-Sciences Po. Les Etats-Unis ont alerté hier sur une possible invasion russe "imminente" de l'Ukraine. Pour le spécialiste de la Russie, Joe Biden "accentue la pression" pour s'afficher "en faiseur de paix face à une Russie qui avait foncièrement envie d'en découdre avec l'Ukraine".

13h29 : Les ressortissants allemands dont la présence n'est pas "impérative" doivent "à court terme" quitter l'Ukraine, où un "conflit militaire n'est pas à exclure", a recommandé le ministère des Affaires étrangères allemand. La France n'a actuellement pas émis de consigne dans ce sens.

13h24 : Alors que chaque jour, la tension monte d'un cran en Ukraine face à des soldats russes massés aux frontières, le quotidien dans les villages situés sur la ligne de front reste difficile. A Pavlopol, au sud-est du pays près de Marioupol, les 350 habitants cohabitent avec l'armée. Reportage.



(BENJAMIN ILLY / RADIO FRANCE)

12h12 : La Russie a commencé à réduire sa présence diplomatique en Ukraine. "Craignant de possibles provocations du régime de Kiev ou de pays tiers, nous avons en effet décidé d'une certaine optimisation du personnel des représentations russes en Ukraine", a dit la porte-parole de la diplomatie russe dans un communiqué.

12h00 : Il est midi. Nous faisons un nouveau point sur l'actualité :

Des milliers d'opposants au pass vaccinal venus en convois de toute la France tentent d'entrer dans Paris pour manifester malgré l'interdiction par la préfecture de police. Plus de 200 verbalisations ont été dressées. Suivez notre direct.


Quentin Fillon Maillet prend l'argent en sprint, septième médaille française lors des JO de Pékin.


Face à la menace d'une invasion russe de l'Ukraine, présentée comme imminente, les sonneries téléphoniques retentissent des deux côtés de l'Atlantique pour tenter de relancer le dialogue : Poutine doit notamment s'entretenir aujourd'hui avec Biden et Macron.

12h06 : La Russie a lancé de nouvelles manoeuvres navales d'ampleur en mer Noire. "Le but de l'exercice est de défendre la côte maritime de la péninsule de Crimée", précise le ministère de la Défense.

11h35 : La diplomatie ukrainienne estime qu'il est "extrêmement important de garder le calme" et de ne pas céder à la panique face à la menace d'une invasion russe.

09h13 : Pourquoi autant d'appels ? Les Etats-Unis ont averti hier qu'une invasion militaire russe de l'Ukraine était une "possibilité très réelle" ces prochains jours. La Maison Blanche a exhorté les Américains à quitter le pays "d'ici 24 à 48 heures".

09h12 : Le téléphone sonne. Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a annoncé qu'il s'entretiendrait avec son homologue russe Sergeï Lavrov aujourd'hui dans une ultime tentative d'empêcher une éventuelle invasion russe de l'Ukraine. Poutine doit également avoir Biden et macron au téléphone dans la journée.

09h04 : Il est 9 heures. Nous faisons un premier point sur l'actualité :

Des milliers d'opposants au pass vaccinal venus en convois de toute la France, et qui ont campé aux portes de la capitale, reprennent la route ce matin pour entrer dans Paris et manifester malgré l'interdiction par la préfecture de police. Suivez notre direct.


Face à la menace d'une invasion russe de l'Ukraine, présentée comme imminente, les sonneries téléphoniques retentissent des deux côtés de l'Atlantique pour tenter de relancer le dialogue : Poutine doit notamment s'entretenir aujourd'hui avec Biden et Macron.

Les artistes Orelsan et Clara Luciani ont été sacrés meilleurs artistes. Le rappeur normand a également reçu le prix de la "meilleure chanson" pour L'Odeur de l'essence, et la chanteuse provençale celui d'album de l'album de l'année pour Cœur.

Le PSG a battu Rennes (1-0) grâce à un but de Kylian Mbappé dans le temps additionnel.