DIRECT. Crimée : pour l'Otan, c'est la "plus grave" menace pour la stabilité de l'Europe depuis la Guerre froide

Au lendemain de la mort d'un soldat ukrainien en Crimée, un commando de civils a pris d'assaut la plus importante base navale de l'Ukraine.

Un militaire ukrainien monte la garde à un point de contrôle à l\'extérieur du village de Tchongar, dans la région de Kherson proche de la Crimée, le 19 Mars 2014.
Un militaire ukrainien monte la garde à un point de contrôle à l'extérieur du village de Tchongar, dans la région de Kherson proche de la Crimée, le 19 Mars 2014. (VALENTYN OGIRENKO / REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

Kiev a lancé un ultimatum mercredi 19 mars. Le nouveau pouvoir en Ukraine avait fixé à 20h30 l'heure limite pour libérer le commandant de la marine ukrainienne, retenu à Sébastopol, en Crimée. Il est retenu par des civils appartenant à des groupes "d'auto-défense" principalement constitués de volontaires qui soutiennent le rattachement de la péninsule de Crimée à la Russie. Ces derniers ont pénétré dans un bâtiment du quartier général de la marine ukrainienne, a indiqué un porte-parole de la marine ukrainienne, précisant qu'aucune violence n'avait été commise.

 Le rattachement de la Crimée à la Russie constitue la "plus grave" menace pour la stabilité de l'Europe depuis la Guerre froide, affirme mercredi le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen. Pour lui, "cela constitue un signal d'alarme pour la communauté euro-atlantique, pour l'Otan et pour tous ceux qui sont engagés dans la défense d'une Europe entière, libre et en paix".

Le ministre de la Défense ukrainien voulait se rendre en Crimée pour "résoudre la situation". Mais le premier ministre criméen s'y est opposé.

Ces incidents interviennent au lendemain de la mort d'un soldat ukrainien à Simferopol. Le Premier ministre ukrainien a considéré que le conflit est "entré dans une phase militaire".

Quelques heures plus tôt, le président russe Vladimir Poutine a signé le traité rattachant la Crimée à la Russie. Une décision condamné par l'Union européenne et les Etats-Unis qui menacent Moscou de nouvelles sanctions.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CRIMEE

22h21 :  Moscou appelle les autorités de Crimée à libérer le chef de la marine ukrainienne retenu sur une base par des miliciens pro-russes.

21h59 : Il est 22 heures, voici le point sur l'actualité :

•  
Les sanctions pleuvent après la signature du traité de rattachement de la Crimée à la Russie. Kiev a décidé de sortir de la Communauté des Etats indépendants, qui rassemble la plupart des anciennes républiques soviétiques. L'OTAN, qui estime que l'intervention russe en Crimée fait partie d'une stratégie plus large, annonce ce soir redouter une incursion russe dans l'Est de l'Ukraine.

•  Nicolas Sarkozy contre-attaque après les révélations de Mediapart. Dans un courrier adressé aujourd'hui au procureur de la République, son avocat, Thierry Herzog, affirme ne pas avoir bénéficié des informations d'une taupe au sein de la Cour de cassation.

• Jérôme Kerviel ira bien en prison. La Cour de cassation a confirmé la condamnation pénale de l'ex-trader de la Société générale à trois ans ferme. En revanche la Cour a cassé la décision concernant les dommages et intérêts de 4,9 milliards d'euros. "Pour nous, c'est une victoire absolue", a déclaré David Koubbi, l'avocat de l'ancien trader.

•  Onze jours que l'on est sans nouvelle du vol MH370 et de ses 239 passagers, et onze jours que les théories les plus folles sont échafaudées pour retrouver l'appareil. Pour y voir plus clair, francetv info revient dans un articles sur celles qui ont déjà été abandonnées, faute d'éléments probants.

21h41 :  @efourage : Nous n'avons aucune nouvelle à ce sujet.

A 17h30, le président ukrainien par intérim avait donné trois heures aux autorités de la Crimée pour libérer le commandant de la marine ukrainienne capturé dans la matinée, mais il n'a absolument pas communiqué depuis.

21h41 :  Est-ce que l'officier ukrainien à été libéré suite à l'expiration de l'ultimatum de Kiev ?

21h08 :  L'OTAN, qui estime que l'intervention russe en Crimée fait partie d'une stratégie plus large, annonce ce soir redouter une incursion russe dans l'Est de l'Ukraine.

20h07 : Il est 20 heures, voici le point sur l'actualité :

Les sanctions pleuvent après la signature du traité de rattachement de la Crimée à la Russie. Kiev a décidé de sortir de la Communauté des Etats indépendants, qui rassemble la plupart des anciennes républiques soviétiques. L'Allemagne annonce par ailleurs qu'elle suspend tout commerce d'armes avec la Russie.

•  Nicolas Sarkozy contre-attaque après les révélations de Mediapart. Dans un courrier adressé aujourd'hui au procureur de la République, son avocat, Thierry Herzog, affirme ne pas avoir bénéficié des informations d'une taupe au sein de la Cour de cassation.

• Jérôme Kerviel ira bien en prison. La Cour de cassation a confirmé la condamnation pénale de l'ex-trader de la Société générale à trois ans ferme. En revanche la Cour a cassé la décision concernant les dommages et intérêts de 4,9 milliards d'euros. "Pour nous, c'est une victoire absolue", a déclaré David Koubbi, l'avocat de l'ancien trader.

Dix jours après, la Thaïlande indique avoir détecté un "appareil non identifié" au moment de la disparition du vol MH370. Les familles commencent à exprimer leur colère contre les autorités malaisiennes. Pendant ce temps, les internautes continuent de chercher la trace de l'appareil.

19h55 : "Nous avons vu la Russie tailler en pièces les règles internationales, chercher à redessiner la carte de l'Europe et créer, en quelques semaines seulement, la crise la plus grave depuis la fin de la Guerre froide"

 Au lendemain de la signature du traité de rattachement de la Crimée à la Russie, le secrétaire général de l'Otan reproche à Moscou de faire fi du droit international et de chercher à "redessiner la carte de l'Europe".

18h57 : Nouvelle étape dans les sanctions occidentales contre la Russie après le rattachement de la Crimée à Moscou. L'Allemagne annonce qu'elle suspend tout commerce d'armes avec la Russie.

18h13 : Il est 18 heures. Pour terminer l'après-midi, voici un point sur l'actualité :

 L'Ukraine a lancé un ultimatum, à 17 h 30, à la Crimée pour libérer le commandant de la marine ukrainienne retenu par des miliciens pro-russes. Ces derniers ont pris possession du siège de la marine à Sébastopol et d'une autre base militaire dans l'ouest de la péninsule. Suivez les événements en direct ici.
 
•  Jérôme Kerviel ira bien en prison. La Cour de cassation a confirmé la condamnation pénale de l'ex-trader de la Société générale à trois ans ferme. En revanche la Cour a cassé la décision concernant les dommages et intérêts de 4,9 milliards d'euros. "Pour nous, c'est une victoire absolue", a déclaré David Koubbi, l'avocat de l'ancien trader.
     
Dans l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy, Mediapart publie le contenu de sept interceptions judiciaires. Il est notamment question d'un "correspondant" et des "amis", qui tiennent informés l'ancien président de l'évolution de procédures judiciaires en cours. Vincent Daniel se demande qui sont les taupes de Nicolas Sarkozy ?

Dix jours après, la Thaïlande indique avoir détecté un "appareil non identifié" au moment de la disparition du vol MH370. Les familles commencent à exprimer leur colère contre les autorités malaisiennes. Pendant ce temps, les internautes continuent de chercher la trace de l'appareil.

17h40 :  Environ 200 miliciens russes ont envahi une base militaire ukrainienne à Sébastopol en Crimée pour contraindre les soldats ukrainiens à évacuer les lieux.

(STEPHANIE PEREZ - NICOLAS AUER - LUDOVIC LAVIEILLE / FRANCE 2)

17h36 :  Kiev lance un ultimatum et donne trois heures à la Crimée pour libérer le commandant de la marine ukrainienne retenu par des miliciens pro-russes.

17h00 :  Plusieurs groupes internet et éditeurs russes ont annoncé la modification de leurs cartes pour y faire apparaître la Crimée comme un territoire russe, au lendemain de la signature du rattachement de la péninsule à la Russie.

16h16 : Il est 16 heures. Pour accompagner le goûter, voici les principaux titres de l'actualité :

 Des miliciens pro-russes ont pris possession du siège de la marine à Sébastopol et d'une autre base militaire dans l'ouest de la péninsule. Ils affirment aussi avoir capturé le chef de la marine ukrainienne. Par ailleurs, la Crimée refuse de laisser entrer le ministre de la Défense ukrainien. Suivez les événements en direct ici.
  
• La Cour de cassation a confirmé la condamnation à trois ans de prison de Jérôme Kerviel, mais a cassé la décision concernant les dommages et intérêts de 4,9 milliards d'euros. "Pour nous, c'est une victoire absolue", a déclaré David Koubbi, l'avocat de l'ancien trader.
     
Dans l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy, Mediapart publie le contenu de sept interceptions judiciaires. Il est notamment question d'un "correspondant" et des "amis", qui tiennent informés l'ancien président de l'évolution de procédures judiciaires en cours. Voici ce que contiennent ces extraits.

Dix jours après, la Thaïlande indique avoir détecté un "appareil non identifié" au moment de la disparition du vol MH370. Les autorités malaisiennes indiquent qu'aucun profil suspect n'a été relevé. Pendant ce temps, les internautes continuent de chercher la trace de l'appareil.

15h41 :  Les forces russes occupent une deuxième base ukrainienne à Novoozerne, dans l'ouest de la Crimée. Quelque 50 militaires ukrainiens ont quitté la base, tandis que des miliciens pro-russes hissaient le drapeau russe.

14h20 : Il est 14 heures. Pour terminer la digestion, rien de tel qu'un petit point sur l'actu :

 Des miliciens pro-russes ont pris possession du siège de la marine à Sébastopol. Ils affirment aussi avoir capturé le chef de la marine ukrainienne. Par ailleurs, la Crimée refuse de laisser entrer le ministre de la Défense ukrainien. Suivez les événements en direct ici.

Nouveaux éléments dans l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy. Mediapart publie le contenu de sept interceptions judiciaires. Il est notamment question d'un "correspondant" et des "amis", qui tiennent informés Nicolas sarkozy de l'évolution de procédures judiciaires en cours. Voici ce que contiennent ces extraits.

Dix jours après, la Thaïlande indique avoir détecté un "appareil non identifié" au moment de la disparition du vol MH370. Les autorités malaisiennes indiquent qu'aucun profil suspect n'a été relevé. Pendant ce temps, les internautes continuent de chercher.

• La Cour de cassation confirme la condamnation pénale de Jérôme Kervielet sa peine de trois ans de prison, mais casse la décision concernant les dommages et intérêts de 4,9 milliards d'euros.

13h28 :  Le G8 devrait discuter de "l'exclusion permanente" de la Russie, indique le Premier ministre britannique David Cameron après le rattachement de la Crimée à la Russie. Le G8 réunit les huit pays les plus industrialisés du monde.

12h54 :  Les milices pro-russes passent à l'offensive contre les militaires ukrainiens en Crimée. Ce matin, un groupe a investi le siège de la marine ukrainienne à Sébastopol.

(REUTERS)

12h53 :  Vladimir Poutine ne laisse pas transparaître ses émotions sur son visage. Notre journaliste Ariane Nicolas vous présente avec humour et en images les réactions de Vladimir Poutine aux condamnations des occidentaux après le rattachement de la Crimée à la Russie.
(SERGEY GUNEEV / RIA NOVOSTI)

12h37 :  Les forces pro-russes ont attaqué une base dans l'ouest de la Crimée. Ils ont enfoncé la porte de la base avec un tracteur et pris le contrôle de l'entrée, selon les autorités ukrainiennes.

12h04 : Midi ! Avant d'aller déjeuner, on lit les titres :

 Les soldats ukrainiens quittent le siège de la marine à Sébastopol après l'intrusion de miliciens pro-russes. Ces derniers affirment avoir capturé le chef de la marine ukrainienne. Par ailleurs, la Crimée refuse de laisser entrer le ministre de la Défense ukrainien. Suivez les événements en direct ici.

Nouvelles révélations dans l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy. Mediapart publie le contenu de sept interceptions judiciaires, où les juges sont notamment qualifiés de "bâtards"Voici ce que contiennent ces extraits.

Dix jours après, la Thaïlande indique avoir détecté un "appareil non identifié" au moment de la disparition du vol MH370. Les autorités malaisiennes indiquent qu'aucun profil suspect n'a été relevé. Pendant ce temps, les internautes continuent de chercher.

• Le déficit de la Sécurité sociale a atteint 12,5 milliards d'euros en 2013, contre les 13,3 prévus, annonce Marisol Touraine. 

11h40 :  Les miliciens pro-russes affirment avoir capturé le chef de la marine ukrainienne, à Sébastopol.

11h36 :  Les larmes aux yeux pour certains, les soldats ukrainiens quittent le siège de la marine à Sébastopol, après l'intrusion de centaines de militants pro-russes.



(VASILY FEDOSENKO / REUTERS)

11h08 : "Il ne sont pas les bienvenus en Crimée. Personne ne les laissera entrer, et on les renverra d'où ils viennent." Le Premier ministre de la région affiche sa fermeté face au ministre de la Défense ukrainien. Il s'oppose à son entrée sur le territoire. 

10h58 :  Interdiction de passer. La Crimée refuse de laisser entre le ministre de la Défense ukrainien, qui souhaite s'y rendre. C'est ce qu'indique le Premier ministre de Crimée. 

10h34 :  Jean-Marie Le Pen a salué sur BMTFV, le "sans-faute" de Vladimir Poutine dans la crise en Ukraine et le rattachement de la Crimée à la Russie. Pour le fondateur du Front national, "la position de Poutine est (...) inattaquable"


(BFMTV)

10h24 :  Le ministre ukrainien de la Défense se rend en Crimée pour "résoudre la situation"

10h05 : On refait le point sur l'actu du jour :

• #ECOUTES 
Nouvelles révélations dans l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy. Mediapart publie le contenu de sept interceptions judiciaires, où les juges sont notamment qualifiés de "bâtards". Voici ce que contiennent ces extraits. Pour Harlem Désir, leur lecture est "ahurissante"

 Des miliciens pro-russes occupent le siège de la marine ukrainienne à Sébastopol, au lendemain de la signature du traité rattachant la Crimée à la Russie. Mais le ministre de la Défense ukrainienne assure que ses forces ne quitteront pas la Crimée. Suivez les événements en direct ici.

• Christine Lagarde se trouve à la Cour de justice de la République, où elle est entendue dans l'enquête sur l'arbitrage Tapie. Elle doit être confrontée à Stéphane Richard, son ex-directeur de cabinet.

Dix jours après, la Thaïlande indique avoir détecté un "appareil non identifié" au moment de la disparition du vol MH370. Les enquêteurs penchent désormais pour une localisation dans le sud de l'Océan indien. Pendant ce temps, les internautes continuent de chercher.

09h35 :  Un peu plus de détails sur l'intrusion de miliciens pro-russes dans un bâtiment de la marine ukrainienne à Sébastopol : "Ils ne sont pas armés et aucun coup de feu n'a été tiré de notre côté. Les officiers se sont barricadés à l'intérieur du bâtiment", raconte un porte-parole de la marine ukrainienne.

09h27 : "Poutine a fait un sans-faute."

 Pour Jean-Marie Le Pen, pas de quoi critiquer le président russe sur le dossier ukrainien. "Poutine est parfaitement dans son droit. La Crimée fait partie de l'ancien empire russe", défend l'eurodéputé sur BFMTV

09h18 :  "Nous resterons." Alors que des miliciens pro-russes occupent un bâtiment de la marine à Sébastopol, le ministre de la Défense ukrainien assure que ses forces ne se retireront pas de Crimée.

09h15 : Au total, 200 miliciens pro-russes occupent le siège de la marine ukrainienne à Sébastopol, indique un porte-parole de la marine. 

09h07 :  Des drapeaux russes flottent à l'entrée du bâtiment de la marine ukrainienne. 

09h10 :  Des hommes, manifestement membres d'unités pro-russes, pénètrent dans le Q.G. de la marine ukrainienne, dans le port criméen de Sébastopol. 

08h04 : Juste avant de sauter dans le bus, la voiture ou le métro, voici les titres de la matinée :

• #ECOUTES 
Nouvelles révélations dans l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy. Mediapart publie le contenu de sept interceptions judiciaires. Le langage y est fleuri et le site évoque un "complot" de l'ex-président "pour neutraliser les juges qui enquêtent sur lui"Précisions ici.

 Crispation entre la Russie et l'Occident, après la signature du traité rattachant la Crimée à la Russie. Un militaire ukrainien est mort à Simferopol lors d'une tentative d'assaut contre sa base militaire. Pour le Premier ministre ukrainien, le conflit est "entré dans une phase militaire". Décryptage.

• Accusé de harcèlement sexuel, Eric Raoult tente de se justifier et évoque un "moment de faiblesse". Il assure que certains des 15 000 textos envoyés "étaient écrits sur le ton de l'humour"

Dix jours après la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines, les recherches internationales n'ont toujours pas permis d'identifier un scénario précis. Francetv info fait le point sur les différentes théories émises par les experts

06h19 : On commence par les titres, à lire au fond de votre lit ou avec votre café :

• #ECOUTES
Nouvelles révélations dans l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy. Mediapart publie le contenu de sept interceptions judiciaires sur son téléphone "secret". Le site évoque un "complot" de l'ex-président "pour neutraliser les juges qui enquêtent sur lui".

 La situation se crispe entre la Russie et l'Occident, après la signature du traité rattachant la Crimée à la Russie. Un militaire ukrainien est mort à Simferopol lors d'une tentative d'assaut contre sa base militaire. Pour le Premier ministre ukrainien, le conflit est "entré dans une phase militaire". Décryptage du correspondant de France 2 à Moscou. 

Dix jours après la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines, les recherches internationales n'ont toujours pas permis d'identifier un scénario précis. Francetv info fait le point sur les différentes théories émises par les experts

•  Israël bombarde des postes militaires syriens en représailles à une attaque contre ses troupes sur le plateau du Golan.