Construction : le matériel de chantier devient la nouvelle cible des voleurs

Publié Mis à jour
Construction : le matériel de chantier devient la nouvelle cible des voleurs
Article rédigé par
J.Vitaline, R.Miri, V.Meyer, M.Barrois, L.Haedrich, M.Marini - France 2
France Télévisions

En 2021, un véhicule était volé toutes les quatre minutes, soit 122 700 au total. Derrière les chiffres, certaines pratiques interpellent, comme le vol d'engins de chantiers.  

Entré par effraction sur le parking d'une entreprise, des voleurs sont filmés par les caméras de surveillance, en train de voler un camion. Il a été retrouvé quatre mois plus tard à Paris. Le vol a toutefois couté cher à l'entreprise. "C'est une perte financière, ce sont des retards sur les chantiers. (…) J'ai été obligé d'investir sur un camion pareil, ça me coûte une fortune", commente Antonio Teixeira, gérant d'une entreprise de BTP. 

Tous les matériaux sont ciblés

Selon l'étude d'un fabricant de traceurs antivols, le phénomène prend de l'ampleur en France. Il a noté un doublement du nombre de vols sur les engins qu'il équipe en 2021, ainsi que sur les chantiers, comme à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Les voleurs ne ciblent pas simplement les véhicules. N'importe quel matériau peut être revendu à prix d'or, peu importe sa taille. Certains patrons tentent ainsi de barrer l'accès à leurs chantiers, et sécurisent leurs machines. Le secteur entier serait impacté, avec un préjudice estimé à plus d'un milliard d'euros par an. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.