Conflit russo-ukrainien : Vladimir Poutine annonce une "opération militaire" en Ukraine, Kiev dénonce une "invasion de grande ampleur"

Le président russe a pris la parole à la télévision à la surprise générale et a appelé les soldats ukrainiens "à déposer les armes".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président russe, Vladimir Poutine, s'adresse à la nation dans une vidéo publiée le 24 février 2022 sur le site de la présidence russe. (HANDOUT / KREMLIN.RU / AFP)

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé jeudi 24 février à l'aube une "opération militaire" en Ukraine et plusieurs explosions ont retenti dans l'est du pays, le ministre des Affaires étrangères ukrainien affirmant qu'une "invasion de grande ampleur" était en cours.

>> Suivez l'évolution du conflit russo-ukrainien dans notre direct

"Nous nous efforcerons d'arriver à une démilitarisation et une dénazification de l'Ukraine", a déclaré l'autocrate russe. "Nous n'avons pas dans nos plans une occupation des territoires ukrainiens, nous ne comptons imposer rien par la force à personne", a-t-il assuré, appelant les militaires ukrainiens "à déposer les armes".

Des explosions entendues dans plusieurs villes

Peu après la déclaration surprise à la télévision de Vladimir Poutine, qui a dit vouloir défendre les séparatistes prorusses de l'est du pays, plusieurs puissantes explosions ont été entendues à Kiev, à Kramatorsk, ville dans l'est qui sert de quartier-général à l'armée ukrainienne, à Kharkiv, deuxième ville du pays, et à Odessa, sur la mer Noire.

Guerre en Ukraine : "J'ai pris la décision d'une opération militaire spéciale", annonce Vladimir Poutine

Le président américain Joe Biden a dénoncé une "attaque injustifiée". "Le monde exigera des comptes à la Russie", a-t-il promis. Le chef de l'Otan Jens Stoltenberg a condamné une "attaque téméraire et non provoquée" par la Russie. Et à l'ONU, l'Ukraine a demandé à la Russie de "mettre un terme à la guerre", tandis que la France dénonçait le "mépris" de la Russie à l'égard des Nations unies.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.