Les Pirates envoient un drone à Merkel lors d'un meeting

Le Parti pirate allemand a revendiqué lundi l'envoi d'un petit drone dimanche qui s'est posé à deux mètres de la chancelière allemande Angela Merkel, lors d'un meeting de campagne à Dresde. Le Parti pirate explique avoir voulu protester contre la vidéosurveillance policière.

(Capture d'écran Youtube/Germany2)

Sur les images, on voit un petit drone en vol stationnaire pendant plus de deux minutes. Il prend de l'altitude avant de redescendre devant la scène où se trouve Angela Merkel, qui tenait meeting à Dresde dimanche. L'engin se rapproche de l'estrade, provoquant les rires d'une partie du public, avant de se poser brusquement au pied du pupitre.

La chancelière allemande a poursuivi son meeting alors qu'un membre des services de sécurité venait récupérer le drone. L'affaire aurait pu s'arrêter là, mais ce lundi, elle a pris un (petit) tour politique.

L'action a été revendiquée par le Parti pirate allemand, crédité de 3% des intentions de vote à quelques jours des élections fédérales allemandes. "Le but était de faire comprendre à la chancelière et au ministre de la Défense, Thomas de Maizière, ce que l'on ressent quand on est soi-même observé par un drone ", a expliqué Markus Barenhoff, vice-président du Parti pirate, sur le site Internet de l'organisation.

Les Allemands sont très critiques envers ce qu'ils dénoncent comme des atteintes répétées à leur vie privée. Récemment, plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Berlin contre la surveillance électronique.

Atterrissage d'urgence

C'est un membre du parti, un informaticien de 23 ans, qui pilotait le drone, un engin à quatre hélices, d'une envergure totale de 40 centimètres, que l'on peut acheter dans le commerce.

"Contraint par la police, j'ai dû effectuer un atterrissage d'urgence près de la tribune, pour ne mettre personne en danger, ce qui a pu donner l'impression que le drone s'est posé de façon un peu chaotique ", a expliqué le militant, cité sur le site Internet, mais qui souhaite rester anonyme.

"Pour nous, le recours à des drones dans le cadre de l'architecture de sécurité européenne est une évolution très néfaste. C'est la problématique que nous voulions mettre en évidence avec cette action ", a-t-il ajouté.


A LIRE AUSSI ►►►
Un doigt s'invite dans la campagne électorale allemande

Sur une vidéo amateur mise en ligne sur le site du Spiegel , on peut voir que l'incident a plutôt amusé la chancelière.

Le parti d'Angela Merkel a remporté dimanche les élections en Bavière. La chancelière, qui briguera dimanche prochain un troisième mandat lors des législatives, reste largement en tête dans les derniers sondages. Le petit crash du drone ne devrait pas freiner son envolée.