Les 4 Vérités – Michel Sapin : " Ne pas trouver de compromis sur la Grèce serait un échec de l'Europe"

Invité de Roland Sicard, dans les 4 Vérités sur France 2 lundi 16 février, Michel Sapin, ministre des Finances, a confié ses espoirs d'un accord entre l'Europe et la Grèce. À la condition que le pays respecte les règles européennes.

FRANCE 2

Michel Sapin, ministre des Finances, se rend à Bruxelles pour trouver une solution à la question grecque. "Nous devons faire en sorte que la Grèce se sente bien dans l'Europe d'aujourd'hui", assure-t-il. Ne pas trouver d'accord serait "un échec pour l'Europe qui doit s'agrandir, pas se rétrécir. Ce serait aussi un échec pour la Grèce et son peuple qui souffre, qui a fait des efforts démesurés ces dernières années", assène le ministre. "Nous avions demandé à la Grèce de lutter contre la fraude fiscale. Cela n'a jamais été fait. Alexis Tsipras, qui n'est lié à aucune oligarchie, a la détermination de faire payer à ceux qui ont beaucoup d'argent et qui ne paient pas d'impôt. Cela permettra d'équilibrer les budgets", espère Michel Sapin. Il faut que "la Grèce respecte les règles européennes", insiste-t-il.

Fermeté contre l'antisémitisme


"C'est toujours l'horreur, l'incompréhension face à ces actes contraire à ce qu'est la France. Toutes les formes d'antisémitisme doivent être condamnées", réagit Michel Sapin après la profanation de plusieurs centaines de tombes dans un cimetière juif en Alsace. "Il faut être d'une fermeté implacable avec ceux qui commettent des actes de cette nature", martèle le ministre des Finances.

Le ministre des Finances, Michel Sapin, donne une conférence de presse, le 2 décembre 2014 à Berlin (Allemagne). 
Le ministre des Finances, Michel Sapin, donne une conférence de presse, le 2 décembre 2014 à Berlin (Allemagne).  (JOHN MACDOUGALL / AFP)