Cet article date de plus de douze ans.

Le syndicat Unison coupe les vivres au Labour

Le syndicat britannique a annoncé qu'il allait suspendre une partie de ses financements au Parti travailliste
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Gordon Brown, le premier ministre britannique et chef de file des travaillistes (© France 3)
Le syndicat britannique a annoncé qu'il allait suspendre une partie de ses financements au Parti travaillisteLe syndicat britannique a annoncé qu'il allait suspendre une partie de ses financements au Parti travailliste

Autre mauvaise nouvelle pour le Labour, Unison menace de ne plus contribuer à ses campagnes électorales s'il poursuit sa politique de privatisation des services publics.

Il n'y aura plus de chèques en blanc", a dit son secrétaire général, Dave Prentis, lors d'une réunion du syndicat à Brighton.

Unison, la plus importante organisation du secteur public du pays née de la fusion de trois anciens syndicats professionnels en 1993 et forte de plus de 1,3 million de membres, a déjà décidé de supprimer le versement annuel de 100.000 livres (119.000 euros) destinées aux sections du Labour à travers le pays.

Unison, l'un des trois plus importants donateurs du Labour, faisait état fin mars d'une dette de 11,5 millions de livres.

Les temps sont décidément durs pour Gordon Brown, premier ministre britannique et chef de file du Labour. Selon une étude réalisée à l'issue des élections européennes, 40% des personnes sondées se sont prononcées en faveur du Parti conservateur, contre 24% pour le Labour. Cet écart de 16 points est le même que dans le sondage précédent, mais les deux partis ont reculé depuis le mois dernier, les conservateurs recueillant alors 43% et les travaillistes 27%.

Outre les très lours échecs au scrutin euroépeen, le Parti travailliste de Brown, au pouvoir depuis douze ans, est par ailleurs au coeur d'un scandale : celui des notes de frais mirobolantes de plusieurs parlementaires de tous bords politiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.