Le président roumain Traian Basescu a réclamé jeudi un programme européen d'intégration des Roms

"Ce qui se passe à Paris prouve que nous devons avoir un programme d'intégration au niveau européen des citoyens d'ethnie rom", a déclaré M. Basescu à des journalistes alors que par les autorités françaises.La Roumanie avait déjà formulé cette demande en 2008.

Le président roumain Traian Basescu a rappellé que La Roumanie avait déjà formulé une telle demande en 2008.
Le président roumain Traian Basescu a rappellé que La Roumanie avait déjà formulé une telle demande en 2008. (AFP PHOTO/ DANIEL MIHAILESCU)
"Ce qui se passe à Paris prouve que nous devons avoir un programme d'intégration au niveau européen des citoyens d'ethnie rom", a déclaré M. Basescu à des journalistes alors que par les autorités françaises.

La Roumanie avait déjà formulé cette demande en 2008.

Ces retours dits volontaires sont les premiers depuis que Paris a durci sa politique contre les membres de cette minorité, annonçant le renvoi de plusieurs centaines de Roms vivant illégalement en France.

"La Roumanie a sollicité déjà depuis 2008 la réalisation d'un programme d'intégration des Roms au niveau européen", a rappelé Traian Basescu.

"La Commission européenne a été chargée jusqu'au conseil européen de printemps de 2009 de présenter un tel programme. Malheureusement, des Etats ont considéré que ce n'était pas
nécessaire", a-t-il ajouté, sans nommer les Etats en question.

"Problèmes du même genre" avec l'Italie
Traian Basescu a insisté sur le fait qu'il ne "s'agit pas d'un programme d'assimilation".

Les Roms seraient entre 10 et 12 millions dans l'UE dont ils constituent la plus importante minorité. "Les Roms qui circulent sont probablement de la catégorie des Roms nomades et on doit tenir compte de cela", a-t-il affirmé.

Le président a rappelé que la Roumanie avait connu avec l'Italie "des problèmes du même genre" que ceux qu'elles rencontrent avec la France. "Nous avons réussi à les résoudre de manière efficace après qu'un nombre important de policiers eut été détaché en Italie. Nous devons faire la même chose avec la France", a-t-il conclu.

Brice Hortefeux veut des programmes d'"intégration effective"
"J'invite la Commission européenne à mobiliser son énergie, ses efforts, ses crédits dans des programmes de réinsertion durable et d'intégration effective de la communauté Rom", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux lors d'un déplacement à la brigade de gendarmerie de Crécy-la-Chapelle (Seine-et-Marne) sur le thème de la lutte contre les cambriolages.

"J'attends que la Commission européenne démontre toute sa valeur ajoutée dans l'accès des Roms à l'éducation, à l'emploi et au logement par exemple", a-t-il précisé.