«Le Penseur» de Rodin, médite à la Cour européenne de Justice à Luxembourg

«Le Penseur» de Rodin est installé pour 5 ans à l'entrée de la Cour européenne de Justice, à Luxembourg. L'oeuvre a été prêtée par la France. Tous les pays de la communauté prêtent ainsi temporairement des œuvres d'art qui sont exposées dans l'enceinte de la juridiction et restent visibles par les citoyens venant assister aux audiences.

\"Le penseur\" accueille les visteurs
"Le penseur" accueille les visteurs (France3/Geopolis)
«Le Penseur» est l'oeuvre la plus connue du sculpteur français Auguste Rodin (1840-1917). Installée pour une durée de 5 ans à la Cour européenne de Justice au Kirschberg, Grand Duché du Luxembourg  elle remplace  une autre sculpture de Rodin «L'Âge d'Airain» qui y trônait depuis 1975.

Reportage: Benoît De Butler, René Elkaïm, Gérard Chatignoux

Voir la vidéo


A l'origine, en 1879, le «Penseur» est l'un des éléments de la monumentale «Porte de l'Enfer». A travers cette statue, Rodin avait figuré Dante observant son oeuvre.
Ce n'est que 3 ans plus tard que Rodin a donné d'autres dimensions au 
«Penseur»   pour en faire une statue de 2 mètres de haut.
Sous cette forme, le «Penseur» existe à plusieurs exemplaires en bronze ou en plâtre.

Visites organisées

Chaque année, la Cour de Justice à Luxembourg accueille 4000 professionnels du droit et près de 10 000 visteurs (majoritairement des étudiants en droit).
Tous apprécient les oeuvres d'art dont La Cour est dépositaire. Des oeuvres qui sont prêtées ou données par les Etats membres.

Il faut le savoir,  la Cour de justice organise, à intervalles réguliers, des visites guidées gratuites des œuvres d'art et des bâtiments de la Cour. Ces visites sont organisées, selon un calendrier prédéfini soit en anglais, soit en français, soit en allemand, dans la limite de 35 visiteurs à la fois.