Le Parlement européen vote l'interdiction de la pêche électrique, accusée d'épuiser les ressources des fonds marins

Ce type de pêche consiste à envoyer à partir d'un chalut des impulsions électriques dans le sédiment pour y capturer des poissons. Elle est critiquée pour ses impacts environnementaux. 

Un bateau de pêche néerlandais, le 4 septembre 2015.
Un bateau de pêche néerlandais, le 4 septembre 2015. (TON KOENE / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'était une décision attendue de longue date. Le Parlement européen a adopté un amendement qui interdit la pêche électrique, mardi 16 janvier. Des eurodéputés l'ont annoncé sur Twitter, se félicitant de cette "victoire" pour la pêche durable, l'environnement et la biodiversité. Ils s'opposent ainsi à une dérogation proposée par la Commission qui veut autoriser la pratique à une plus large échelle dans la mer du Nord, où elle est permise à titre expérimental.

Electrocution, brûlures, ecchymoses et déformations 

Ce type de pêche consiste à envoyer à partir d'un chalut des impulsions électriques dans le sédiment pour y capturer des poissons benthiques, c'est-à-dire vivant au fond des mers. Elle est critiquée pour ses impacts sur les ressources. Les poissons remontés dans les chaluts montrent souvent des brûlures, des ecchymoses et des déformations du squelette consécutives à l'électrocution.

La pêche électrique est interdite en Europe depuis 1998 par un règlement en faveur de la conservation des ressources de pêche. Mais elle bénéficie de dérogations depuis 2007, à titre expérimental. Ce vote est une étape sur le long parcours législatif du texte au sein de l'UE. Le Parlement va maintenant entrer en négociation avec les Etats membres et la Commission pour trouver un compromis final.