La Suède prend la présidence de l'UE

La Suède a pris mercredi, pour six mois, le relais de la République Tchèque à la présidence de l'Union européenne

Zoom +, cliquez sur la carte.
Zoom +, cliquez sur la carte. (© AFP - FTVI)
La Suède a pris mercredi, pour six mois, le relais de la République Tchèque à la présidence de l'Union européenneLa Suède a pris mercredi, pour six mois, le relais de la République Tchèque à la présidence de l'Union européenne

"La crise financière et le changement du climat avec la préparation de la conférence de Copenhague seront nos principales priorités", a annoncé mardi le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt, chef d'un gouvernement de centre-droit.

Stockholm rêve d'entraîner l'UE dans la signature d'un nouveau traité de l'Onu sur le réchauffement de la planète.

Ce futur traité, qui doit être négocié en décembre à Copenhague, sera censé remplacer le Protocole de Kyoto sur les émissions de carbone qui expire en 2012.

Le pays scandinave qui, comme la République tchèque, n'est pas membre de l'euro, veut rétablir la confiance sur les marchés financiers en mettant en place un organisme européen de surveillance de la stabilité. Le gouvernement suédois de centre-droit prend le relais après une présidence tchèque chaotique, marquée par une crise internationale aiguë.

Les six prochains mois s'annoncent également pleins d'incertitude. Le Parlement européen vient juste d'être élu, la Commission de Bruxelles va changer, le nom de son président est toujours incertain, le cadre institutionnel de l'UE sera sans doute modifié par un référendum en Irlande sur le Traité de Lisbonne à l'automne.