La SNCF et RFF expliquent pourquoi des trains trop larges ont été commandés

L'enquête interne exigée par le ministre des Transports après la polémique sur les trains régionaux trop larges lui a été remise. "Le Parisien" s'en fait l'écho.

Un train express régional (TER), en gare d\'Hazebrouck (Nord), le 22 mai 2014. 
Un train express régional (TER), en gare d'Hazebrouck (Nord), le 22 mai 2014.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Pas de dysfonctionnements majeurs du système ferroviaire : voilà la conclusion de l'enquête interne menée au sein de la SNCF et de Réseau ferré de France (RFF), rapporte Le Parisien.fr, lundi 26 mai. Le document, commandé par le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, après la polémique sur la commande de trains régionaux trop larges, lui a été remis.

 
Francetv info revient sur ces conclusions.

Un manque de communication et de coordination

Selon Le Parisien, le rapport impute le "couac" des quais trop larges "au manque de communication et de coordination entre la SNCF et RFF." Cet épisode "illustre l’aspect kafkaïen du système ferroviaire", écrivait Libération mercredi, rappelant que sa "gouvernance est partagée entre RFF, le propriétaire du réseau, la SNCF, l’exploitant, et, sur un strapontin, les régions, qui organisent et financent les trajets de 80% des voyageurs empruntant le train."

Faut-il regrouper l'actuel Réseau ferré de France (RFF) et la SNCF en un grand groupe public ? C'est justement la vocation du projet de réforme ferroviaire qui doit être examiné le 16 juin par l'Assemblée nationale. 

La découverte tardive du problème 

Aussi, le rapport déplore "la découverte tardive" que les nouveaux matériels imposaient le rabotage de "la largeur de 1 300 quais de gares sur les 8 700 que compte le réseau français", poursuit Le Parisien. "RFF s'est aperçu tardivement des ajustements à faire car ses données sur la largeur des quais n'étaient ni complètes, ni à jour, a expliqué au quotidien un haut responsable de la SNCF. On a constaté lors des essais que les rames engageaient le gabarit dans certaines gares."

Ce que RFF confirme : "Il a fallu aller sur terrain faire des mesures car il n'existait pas en 2009 de référentiel précis au centimètre près [de la largeur des quais]."

Mais des trains parfaitement aux normes

Enfin, la SNCF assure que "les 182 rames TER Regiolis et 159 Regio 2N, commandées respectivement à Alstom et Bombardier, sont parfaitement conformes aux normes internationales UIC et d'interopérabilité", poursuit le document cité par Le Parisien.