La police berlinoise pourrait bientôt prédire les délits, comme dans "Minority Report"

Un logiciel, baptisé "Precobs" en référence aux êtres humains mutants du roman de science-fiction "Minority Report", cherche à prédire les cambriolages. 

Tom Cruise, Neal McDonough et Colin Farrell prédisent les délits dans le film \"Minority Report\", de Steven Spielberg, sorti en 2002.
Tom Cruise, Neal McDonough et Colin Farrell prédisent les délits dans le film "Minority Report", de Steven Spielberg, sorti en 2002. (SCREEN PROD / AFP)

Des policiers capables de prédire les délits et d'arrêter les criminels avant qu'ils ne passent à l'acte. La scène est tout droit sortie de Minority Report, le roman de science-fiction adapté au cinéma avec Tom Cruise… et pourrait bientôt devenir réalité en Allemagne. La police de Berlin envisage en effet de se doter d'un logiciel de prédiction des délits, pour lutter contre les délinquants.

Baptisé "Precobs", en clin d'œil à Minority Report, le logiciel est testé depuis octobre à Munich et Nuremberg, deux villes du sud du pays. Le système ne reposera toutefois pas sur des "precogs", ces êtres humains mutants capables de prédire l'avenir dans le roman de Philip K. Dick. L'algorithme prend en compte différents facteurs, comme le type de délit ou la récurrence des crimes passés, pour déterminer les lieux où risquent de se produire des cambriolages grâce à des calculs de probabilité.

Les cambriolages ont diminué de 30% à Zurich

Les premiers résultats obtenus par le logiciel sont "prometteurs", a estimé le ministre bavarois de l'Intérieur, Joachim Herrmann, dans un rapport d'étape, fin novembre. La ville de Zurich s'est déjà dotée de Precobs en juillet, selon le quotidien Berliner Zeitung. Le nombre de cambriolages a diminué de 30% dans les zones ciblées par la police grâce à l'algorithme.

"La police de Berlin attend pour l'instant les résultats des tests effectués en Bavière, a affirmé un porte-parole des forces de l'ordre berlinoises à l'AFP. Ce n'est qu'à la fin de cette phase de tests et au terme d'une évaluation des résultats que nous déciderons d'une acquisition."