Au Maroc, ils s'allongent sur la plage pour rendre hommage au petit Aylan

Une trentaine de Marocains, artistes et journalistes, ont posé sur une plage de la capitale marocaine.

Des Marocains rendent hommage au petit Aylan, enfant syrien mort échoué sur une plage turque, à Rabat (Maroc), le 7 septembre 2015.
Des Marocains rendent hommage au petit Aylan, enfant syrien mort échoué sur une plage turque, à Rabat (Maroc), le 7 septembre 2015. (FADEL SENNA / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Tee-shirt rouge, bermuda bleu, tête contre le sable. Une trentaine de personnes ont ainsi rendu hommage à Aylan, enfant syrien dont la photo du corps sans vie est devenue le symbole du drame des migrants en Méditerranée. Sur une plage de Rabat, au Maroc, lundi 7 septembre, ces Marocains sont restés une vingtaine de minutes dans cette position, pour "réagir".

"J'ai mal pour cette humanité et je me dis qu'en tant qu'artiste, mon devoir est de réagir et de venir ici avec mes collègues pour dire qu'un petit geste peut valoir beaucoup", a expliqué l'actrice marocaine Latifa Ahrar, une des organisatrices de ce rassemblement.

"La Méditerranée ne doit pas être une barrière"

"Nous sommes là pour dire que la Méditerranée doit rester un espace de partage et d'échanges et non pas une barrière devant ceux qui sont victimes des dictatures, des guerres civiles et du terrorisme", a indiqué Rachid El-Belghiti, un journaliste participant à l'opération.

Un Marocain rend hommage à Aylan, en posant dans le sable, sur une plage de Rabat, le 7 septembre 2015.
Un Marocain rend hommage à Aylan, en posant dans le sable, sur une plage de Rabat, le 7 septembre 2015. (FADEL SENNA / AFP)