Cet article date de plus de cinq ans.

La guerre du lait entre la France et l'Allemagne, conflit déséquilibré

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
La guerre du lait entre la France et l'Allemagne, conflit déséquilibré
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'Allemagne vient de porter plainte auprès de Bruxelles après l'accord passé avec les agriculteurs français pour le lait. La journaliste Camille Boudin fait le point.

C'est la même accusation d'un camp et dans l'autre. Après les producteurs français qui mettaient en cause la concurrence du lait allemand et ses usines géantes, les Allemands ripostent à leur tour. Ils ont déposé plainte auprès de Bruxelles pour distorsion de concurrence. Il y a entre la France et l'Allemagne, un problème de prix. "En France, le litre de lait rapporte 31 centimes d'euros au producteur, contre 29 centimes en Allemagne", explique la journaliste Camille Boudin.

 

 

Un avantage français que les Allemands rattrapent très vite avec la TVA. "En France, le producteur de lait va acheter les aliments pour son bétail avec une TVA entre 10 et 20% et il va revendre son lait avec une TVA bien inférieur à 5,5%. Alors qu'en Allemagne, le producteur va acheter les aliments pour son bétail avec une TVA à 7%, mais il va revendre son lait avec une TVA à 10% et les 3% de différence vont dans sa poche" explique la journaliste de France 3.

Différences de charges

La TVA n'est pas la seule différence à prendre en compte entre les producteurs français et allemands. "Le SMIC français est plus bas que le SMIC allemand ,1 458 euros pour la France et 1 473 euros pour l'Allemagne sauf qu'en Allemagne, l'industrie agroalimentaire emploie des milliers de travailleurs d'Europe de l'Est qui sont payés avec les charges sociales de leurs pays d'origine, des charges sociales très basses", explique la journaliste. "Au final le coût du travail reste plus élevé en France. Une heure de travail dans une laiterie coûte 20 euros en France contre 14 euros en Allemagne", conclut Camille Boudin.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.