VIDEO. Tyrolienne, rugby, tir à la corde… Boris Johnson, le roi des gaffes qui pourrait devenir Premier ministre du Royaume-Uni

L'ancien maire de Londres doit affronter son concurrent Jeremy Hunt lors d'un débat télévisé, avant le scrutin du 22 juillet qui devra les départager.

Boris Johnson sait comment faire parler de lui... même à ses dépens. L'ancien maire de Londres a enchaîné les maladresses pendant toute sa carrière politique. Une liste de gaffes qui ne l'empêche pas, cet été, de candidater au poste de Premier ministre du Royaume-Uni. Mardi 9 juillet, l'ancien ministre des Affaires étrangères doit affronter son concurrent Jeremy Hunt lors d'un débat télévisé, avant le scrutin du 22 juillet qui devra les départager. Des cascades à répétition qui lui assurent aussi une sympathie de l'opinion et lui permettent de faire passer ses messages pro-Brexit.

En 2012, par exemple, Boris Johnson était resté suspendu au-dessus du vide à cause d'une tyrolienne mal ficelée. Trois ans plus tard, il percutait un jeune joueur de rugby lors d'une démonstration à Tokyo dans laquelle il avait mis un peu trop d'entrain. Idem quelques mois plus tard lors du "Poppy Day", l'événement annuel commémorant les victimes de la Première Guerre mondiale. Boris Johnson s'était alors essayé à un nouveau sport, le tir à la corde, et avait fini par chuter dans l'herbe.

Boris Johnson à Tokyo, au Japon, le 15 octobre 2015.
Boris Johnson à Tokyo, au Japon, le 15 octobre 2015. (ISSEI KATO / REUTERS)