VIDEO. "Le Brexit, c’est lose-lose", avec des "conséquences plus lourdes pour le Royaume-Uni", selon Michel Barnier

Le négociateur européen en charge du Brexit a jugé, mercredi, que les conséquences du Brexit "ont souvent été sous-estimées, notamment du côté britannique".  

RADIO FRANCE

"Les conséquences sont plus lourdes pour le Royaume-Uni qui s'isole, qui a choisi d'être solitaire plutôt que de rester solidaire", a estimé Michel Barnier mercredi 27 février sur franceinfo, alors que se rapproche la date du 29 mars pour le Brexit.

"Je regrette comme tout le monde le Brexit, je n’y vois aucune valeur ajoutée : le Brexit, c’est lose-lose [perdant-perdant]", a poursuivi le négociateur en chef de l’Union européenne. "En toute hypothèse, le Brexit a des conséquences, je l’ai dit le premier jour de ma nomination, et elles sont innombrables : humaines, sociales, économiques et financières, techniques et juridiques", a-il détaillé, jugeant que les conséquences "ont souvent été sous-estimées, notamment du côté britannique"

Les questions de l'après-divorce

"C’est précisément parce qu’il y a beaucoup d’incertitudes et de problèmes qu’on a fait un traité de 600 pages qui, dans des centaines de sujets, apportent des réponses juridiques ou des garanties, là où le Brexit crée, comme tout divorce, des incertitudes, a souligné Michel Barnier. Ce traité est la base d’une sortie ordonnée. Sinon ce sera une sortie désordonnée, avec des conséquences plus sérieuses."

Le négociateur estime qu'il n'est pas encore trop tard pour un Brexit négocié. "Ce qui est le plus important n’est pas le divorce que nous avons organisé de manière ordonnée : c’est ce qu’on va faire avec les Britanniques pour les décennies qui viennent, a-t-il estimé. Quel partenariat nous voulons pour le commerce ? La pêche ? Le transport ? La coopération avec les universités, la recherche, Erasmus ? En matière de sécurité intérieure, de coopération judiciaire, en matière de politique étrangère et de défense ? Ça peut être amélioré."

Michel Barnier, négociateur en chef du Brexit pour l\'Union européenne, invité de franceinfo le 27 février 2019.
Michel Barnier, négociateur en chef du Brexit pour l'Union européenne, invité de franceinfo le 27 février 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)