Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Brexit : des contraintes en plus pour ce producteur de whisky écossais

En Ecosse, où l'on a voté à 62% contre le Brexit, la sortie du marché unique inquiète, et notamment les producteurs de whisky. Et les amateurs de scotch se ruent sur leur alcool préféré avant que le cadre législatif ne se complique... Un extrait du magazine "Avenue de l'Europe".

AVENUE DE L'EUROPE / FRANCE 3

"Regardez, ça fait des bulles... ça fermente.... Vous avez des notes d'ananas, de banane..." Dans le centre de l'Ecosse, Andrew Symington chérit sa production de whisky. Les conséquences de la sortie du marché unique européen le préoccupent. Il a confié ses inquiétudes à une équipe du magazine "Avenue de l'Europe".

Jusque-là, le scotch d'Andrew Symington voyageait très facilement. Avec la sortie du marché unique, au contraire, "on va peut-être avoir besoin d'un certificat d'analyse, d'une attestation d'âge, de santé... Il va falloir vingt-quatre copies comme ça... Et au lieu d'une personne pour gérer les exports, il en faudra peut-être deux ou trois, prévoit-il. Bien sûr, ça ne va pas nous tuer, mais ce serait des contraintes en plus !" 

"On n'a plus assez de bouchons et de capsules"

Andrew Symington exporte son whisky dans plus de quarante pays. La France est son deuxième plus gros marché. Depuis quelques mois, c'est la panique chez ses clients. Même si la chute de la livre sterling a dopé ses exportations, le Brexit, Andrew Symington n'en peut plus. "C'est complètement fou. Les Européens se sont mis à acheter même ce dont ils n'ont pas besoin ! Ils ont tellement peur de ne plus pouvoir importer... On n'a même plus assez de bouchons et capsules", se plaint-il.

Le whisky est un produit de luxe, il s'adaptera. D'autres secteurs de l'économie écossaise pourraient quant à eux moins bien résister.

Extrait de "Les Ecossais, dindons de la farce", un reportage de Lorraine Gublin et Alexis Delcourt à voir dans "Avenue de l'Europe" le 27 mars 2019.

Avenue de l\'Europe. Contraintes douanières à prévoir, ruée des clients européens... le Brexit, ce producteur de whisky écossais n\'en peut plus
Avenue de l'Europe. Contraintes douanières à prévoir, ruée des clients européens... le Brexit, ce producteur de whisky écossais n'en peut plus (FRANCE 3)