VIDEO. Brexit : Pierre Moscovici a "l'intuition" qu'il n'y aura pas de "no deal" le 12 avril

Le commissaire européen aux Affaires économiques estime lundi sur franceinfo qu'une sortie sans accord du Royaume-Uni de l'Union européenne est "vraiment la plus mauvaise des solutions". 

Invité lundi 8 avril sur franceinfo à donner son avis sur le Brexit, Pierre Moscovici s'est dit "persuadé" que le Royaume-Uni ne quittera pas l'Union européenne sans accord, le 12 avril. Le commissaire européen en charge des Affaires économiques se veut prudent, alors que la Première ministre britannique, Theresa May, souhaite un report au 30 juin. "Je vous donne mon intuition, mon expérience d’homme politique, a poursuivi l'ex-ministre de l'Economie de François Hollande. Je crois et j’espère qu’il n’y aura pas de sortie désordonnée pour deux raisons. La première, c’est que je pense qu’un 'no deal' est vraiment la plus mauvaise des solutions et pour le Royaume-Uni et pour l’Union européenne. La deuxième, c’est que ça n’est souhaité ni du côté européen, ni du côté britannique."

Une extension avec des "mais"...

Pierre Moscovici estime que la demande de report du Brexit jusqu'au 30 juin est recevable. "Dès lors qu’il y a un processus politique qui continue, et même qui s’est ouvert avec un dialogue entre le parti conservateur et le parti travailliste, alors, il est possible qu’il y ait une extension, estime Pierre Moscovici. Il faudra toutefois que Mme May la justifie par un projet, une démarche, un menu d'options, sinon par un accord. C’est pourquoi je continue de penser que ce n’est pas pour le 12 avril. Mais attention, ça ne veut pas dire que ça n’arrivera jamais parce qu’à un moment donné, il faudra bien arrêter les compteurs."    

Pierre Moscovici, commissaire européen chargé des Affaires économiques, lundi 8 avril 2019 sur franceinfo.
Pierre Moscovici, commissaire européen chargé des Affaires économiques, lundi 8 avril 2019 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)