Thomas Cook : nouveau coup sur la tête du Royaume-Uni en plein Brexit

La chute de Thomas Cook, le pionnier du tourisme de masse, inquiète les autorités du Royaume-Uni. La faillite est proche dimanche 22 septembre.

FRANCEINFO

Les discussions se poursuivent entre créanciers et actionnaires dimanche 22 septembre pour tenter de dégager 227 millions d'euros et ainsi éviter la faillite de Thomas Cook, ce qui serait un séisme dans le domaine du tourisme puisque la marque britannique existe depuis 1841, soit 178 ans, et elle est présente dans une quinzaine de pays.

La faute au Brexit ?

Le gouvernement britannique a été appelé à la rescousse pour tenter de sauver cette entreprise. C'est une question d'image dans le contexte du Brexit et l'incertitude autour du sort réservé aux entreprises britanniques par la sortie du Royaume-Uni de l'UE. En cas de faillite, il faudrait rapatrier 600 000 touristes dispersés dans le monde entier et ce serait une opération d'envergure, la plus importante depuis la Seconde Guerre mondiale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo du voyagiste Thomas Cook, le 29 mai 2018, à Munich en Allemagne.
Le logo du voyagiste Thomas Cook, le 29 mai 2018, à Munich en Allemagne. (ALEXANDER POHL / NURPHOTO / AFP)