Royaume-Uni/Union européenne : tensions sur le statut de l'Irlande du Nord dans l'accord post-Brexit

Publié
Royaume-Uni/Union européenne : tensions sur le statut de l'Irlande du Nord dans l'accord post-Brexit
france 2
Article rédigé par
J. Gasparutto, F. Caer, O. Wislet - France 2
France Télévisions

La Commission européenne à Bruxelles (Belgique) dénonce une violation de la loi internationale, après la décision du Premier ministre britannique Boris Johnson de réviser le statut de l'Irlande du Nord dans l'accord post-Brexit.

Entre Londres (Royaume-Uni) et Bruxelles (Belgique), la guerre est de nouveau déclarée. En ligne de mire, le Brexit, et le cas irlandais. En 2020, après quatre ans de négociations, un accord a été trouvé. Pour préserver la paix, la frontière commerciale avec l'Union européenne n'a pas été rétablie, entre l'Irlande, qui fait partie des 27, et l'Irlande du Nord britannique. Elle a été placée en mer. Un mécanisme validé par Londres, qui sépare l'Irlande du Nord du reste du Royaume-Uni. Mais aujourd'hui, le gouvernement britannique veut faire marche arrière. 

Le Royaume-Uni dispose de deux mois pour s'expliquer

Londres vient de présenter un projet de loi pour supprimer les contrôles de marchandises vers l'Irlande du Nord, y rétablir les avantages financiers et ne plus reconnaître la Cour européenne de justice comme arbitre des litiges. Une ligne rouge pour Bruxelles, qui va lancer plusieurs procédures d'infraction contre le Royaume-Uni. Pour l'Irlande du Nord aussi, le projet de loi ravive les tensions, et renforce les divisions. L'Union européenne laisse désormais deux mois au Royaume-Uni pour s'expliquer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.