Royaume-Uni : le Brexit s'accompagnera d'embouteillages géants

Dès le 1er janvier, les autorités britanniques s'attendent à des embouteillages très importants. Des parkings gigantesques sont sortis de terre dans le sud de l'Angleterre pour juguler le trafic routier.

France 2

Dans la campagne paisible du Kent (Royaume-Uni), le béton a remplacé la verdure. Des centaines de milliers de mètres carrés de parking, voilà comment le Brexit s'organise sur le terrain. À un mois de la sortie de l'union douanière le 31 décembre, le gouvernement britannique déploie les grands travaux. Il veut prévoir les embouteillages causés par les futurs contrôles à la frontière. Sur un parking grand comme 16 terrains de football, des milliers de camions devraient rester garés pendant des jours. C'est, du moins, le scénario tant redouté.

Les entreprises pénalisées

Les bouchons inquiètent les habitants du village voisin et, surtout, les entreprises de transports. 10 000 chauffeurs traversent la Manche chaque jour. Les heure d'attente et les formalités à remplir leur feront perdre du temps et de l'argent. Accord ou non, ces parkings géants deviendront le symbole des échanges commerciaux rendus bien plus difficiles entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.



Le JT
Les autres sujets du JT
Une vue aérienne de l\'immense chantier de zone douanière pour poids lourds près de l\'autoroute M20, à Ashford (Kent - Angleterre).
Une vue aérienne de l'immense chantier de zone douanière pour poids lourds près de l'autoroute M20, à Ashford (Kent - Angleterre). (BEN STANSALL / AFP)