Licences de pêche post-Brexit : la France suspend les sanctions à l’encontre des Britanniques

Publié Mis à jour
Licences de pêche post-Brexit : la France suspend les sanctions à l’encontre des Britanniques
France 3
Article rédigé par
C.Verove, J.Vitaline, S.Guillemot, M.Khiat, C.Apiou - France 3
France Télévisions

Les Britanniques avaient jusqu’à ce lundi 2 novembre pour accorder davantage de licences aux pêcheurs français, au risque d’être sanctionnés. L’ultimatum a été repoussé, et les mesures de rétorsion ne seront pas appliquées avant jeudi : Paris veut donner une chance à la négociation en cours.  

La France n’a pas appliqué de sanctions aux pêcheurs britanniques, initialement prévues à compter du mardi 2 novembre. Un report que regrettent des patrons de pêche français du port de Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais). Eux n’ont toujours pas reçu de licence pour pêcher dans les eaux anglaises. "Nous, on laisse passer encore quatre mois sans licence, puis on ne sera plus là pour longtemps", témoigne un pêcheur. 

Négociations en cours 

Lundi 1er, le Royaume-Uni a accordé 49 licences de pêche supplémentaires aux pêcheurs français. "Ce n’est pas pendant qu’on négocie qu’on va mettre des sanctions. Les prochaines heures sont très importantes", a déclaré le président Emmanuel Macron. Pas de mesures de rétorsion envers les pêcheurs anglais au moins jusqu’à jeudi 4 novembre, donc. Les discussions se poursuivent : une rencontre aura lieu à Paris jeudi, entre les secrétaires d’Etat des deux pays.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.