Cet article date de plus de quatre ans.

Paris et Londres nouent un accord économique et touristique pour faire face aux conséquences du Brexit

Pour faire face aux conséquences économiques du Brexit, les maires de Paris et Londres signent, mardi 28 mars, deux accords de partenariats "économique et tourristique".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Anne Hidalgo et Sadiq Khan, le 10 mai 2016. (JUSTIN TALLIS / AFP)

Les mairies de Londres et Paris vont signer mardi 28 mars deux accords de partenariat "économique et touristique" pour maintenir les liens entre les deux capitales face aux conséquences du Brexit, selon un communiqué de la mairie de Paris.

Ces accords doivent "aider" les "entreprises innovantes basées à Paris et à Londres à s'installer dans l'autre capitale", et contribuer à attirer des touristes. La maire de Paris, Anne Hidalgo, parle d'une "dynamique très positive" entre les deux villes, "que le Brexit ne changera pas".

Alliance entre Londres et Paris

Ce partenariat intervient à la veille du déclenchement, mercredi, par le gouvernement britannique, de la procédure officielle du Brexit. Le maire de Londres, Sadiq Khan, en visite à Paris mardi après-midi, et Anne Hidalgo veulent marquer leur "choix d'une alliance constructive plutôt que d'une concurrence exacerbée", affirme la mairie de Paris.

Le partenariat économique, intitulé "Paris-London Business Welcome", prévoit que les startups "bénéficient d'un accès facilité à un espace de coworking et à des hébergements pour leurs salariés", "Eurostar proposera également des tarifs préférentiels pour les trajets Paris-Londres", précise le communiqué. 

Le partenariat touristique sera lancé en 2018 entre les deux villes pour fédérer les ressources de VisitLondon.com et Parisinfo.com dans leurs campagnes promotionnelles.

Un lien économiquement fort

Selon le communiqué, Londres reçoit plus d'investissements de Paris que n'importe quelle autre ville du monde, à hauteur de 3 milliards d'euros sur les 10 dernières années, et Paris est la première destination des investissements londoniens dans l'Union Européenne.

Les touristes dépensent 35 milliards d'euros par an dans l'économie locale de Paris et Londres, et ils représentent 1,2 million d'emplois directs et indirects.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.