Le Royaume-Uni refuse un Brexit sans accord

Le Parlement britannique a refusé une sortie de l'UE sans accord mercredi 13 mars après avoir rejeté l'accord négocié avec l'UE la veille.

France 3

Les députés britanniques ont rejeté une sortie de l'Union européenne sans accord par 321 voix contre 278 mercredi 13 mars. Ils disent non à un Brexit dur après avoir dit non la veille à l'accord négocié entre l'UE et Theresa May. La Première ministre, sous les huées, met les parlementaires face à leur responsabilité : "L'option légale par défaut sera que le Royaume-Uni quittera l'UE sans accord à moins que quelque chose d'autre ne soit négocié". Elle ne désarme pas et propose de soumettre à nouveau son accord aux parlementaires en échange d'un report de l'entrée en vigueur du Brexit du 30 juin.

Aucune renégociation

Mais Emmanuel Macron prévient que les Européens seront difficiles à convaincre. Mercredi soir, les Britanniques restent divisés entre partisans et opposants au Brexit, mais l'UE reste soudée. Aucune renégociation de l'accord n'est envisageable.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Chambre des communes du Parlement britannique, le 13 mars 2019. 
La Chambre des communes du Parlement britannique, le 13 mars 2019.  (JESSICA TAYLOR / AFP)