Le Parlement britannique devra donner son feu vert en cas d'un Brexit sans accord

A quelques jours du vote sur l'accord trouvé en novembre avec l'Union européenne, cette décision montre que Theresa May ne dispose pas d'une majorité.

Les drapeaux britannique et européen flottent devant le Parlement britannique, à Londres, le 8 janvier 2019.
Les drapeaux britannique et européen flottent devant le Parlement britannique, à Londres, le 8 janvier 2019. (ALBERTO PEZZALI / NURPHOTO / AFP)

Un nouveau revers pour Theresa May. La Chambre des communes britannique a obtenu, mardi 8 janvier, d'être consultée si l'hypothèse d'un Brexit sans accord se matérialisait. Par 303 voix pour et 296 contre, les députés ont adopté une mesure contraignant le gouvernement à obtenir un feu vert explicite du Parlement si ce scénario arrivait.

Cette défaite souligne la faiblesse de la Première britannique, à la tête d'un Parti conservateur plus que divisé, à quelques jours du vote, prévu le 15 janvier, sur l'accord trouvé en novembre avec l'Union européenne sur le Brexit. Les débats parlementaires en vue de ce vote doivent reprendre mercredi à Westminster.

"Ce vote est une étape décisive pour éviter un Brexit sans accord. Cela montre qu'il n'y a pas de majorité au Parlement, au gouvernement et dans le pays pour quitter l'Union européenne sans accord", a commenté Jeremy Corbyn, chef de file de l'opposition travailliste.