L'Irlande du Nord a 100 ans

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
irlande du nord
franceinfo
Article rédigé par
G. Papin - franceinfo
France Télévisions

L’Irlande du Nord a célébré son centenaire, un âge critique pour cette province qui fait face à la pandémie de Covid-19 et à un regain de tension depuis le Brexit. 

Dans les rues de Belfast, rien n’indique que la République d’Irlande du Nord fête ses 100 ans. La ville se déconfine lentement et les habitants veulent en profiter. Seuls quelques drapeaux anglais dans le quartier des unionistes évoquent l’événementEn 1921, le révolutionnaire Michael Collins obtient la partition de l’Irlande : au sud, les républicains catholiques favorables à une réunification totale du pays, au nord, les protestants, défenseurs de l’appartenance au Royaume-Uni. En 1969, l’Irlande du Nord commence à se déchirer sur fond de conflit religieux.

Le Brexit provoque le retour des émeutes

La situation se détériore avec la montée en puissance de groupes paramilitaires, comme l’IRA. Dès lors, le pays s’enfonce dans la guerre civile. L'Angleterre déploie son armée, qui tire sur la foule lors d’une manifestation catholique et fait 14 morts. C’est le triste “Bloody Sunday”. En 1998, un accord de paix met fin à trois décennies sanglantes qui ont fait 3 500 morts. L’entrée en vigueur des accords du Brexit a provoqué des émeutes, faisant 98 blessés chez les policiers. 44% des Nord-Irlandais s’opposent toujours à une réunification. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.