L'incertitude des Britanniques installés en France depuis la sortie définitive du Royaume-Uni de l'Europe

C'est l'incertitude pour les britanniques installés en France depuis l'annonce officielle de la sortie définitive du Royaume-Uni de l'Europe la nuit du réveillon. Rencontre avec des anglais qui ont choisi de rester vivre et travailler à Sourdeval en Normandie.

Ils s'appellent William, Richard et leurs amis Linda et Kevin. Ces anglais se sont installés à Sourdeval dans la Manche où ils travaillent. Le soir du réveillon, c'est avec une certaine tristesse qu'ils ont vu leur pays quitter l'Union Européenne. Après des mois de négociation, le moment est enfin arrivé. Un accord a été trouvé avec  de nouvelles règles encadrant la relation entre Londres et Bruxelles doivent entrer en vigueur le 1 er janvier. Mais pour ces britanniques de France, l'année 2021 commence dans l'incertitude. 

Je pense que personne des deux côtés ne sait vraiment ce qu'il se passe. C'est fait dans l'urgence par les politiciens. Personne ne sait ce qu'il y a dans l'accord.

William Jamieson

citoyen Britannique

 

Pour Linda, la sortie du Royaume-Uni de l'Europe est un pas en arrière. La Britannique qui gère des chambres d'hôte dans le village, ne souhaite pas rentrer en Angleterre. Un pays qu'elle ne comprend plus.

Les nouvelles règles pour se déplacer en Grande-Bretagne

Cet accord va avoir des conséquences sur les ressortissants français et britanniques. Jusqu'au 1er octobre 2021, les citoyens français pourront voyager avec leur carte d'identité ou passeport en cours de validité pour se rendre en Angleterre. Passé cette date, les français devront obligatoirement présenter leur passeport pour passer la frontière. Nul besoin de visas si la durée du séjour n'excède pas 6 mois au Royaume-Uni. Ce sera aussi le cas pour des raisons professionnelles. Quant aux Britanniques qui travaillent en France, ils devront à partir du 30 septembre, obtenir un titre de séjour. 

Les Britanniques installés en France ne sont plus citoyens européens depuis le 31 décembre
Les Britanniques installés en France ne sont plus citoyens européens depuis le 31 décembre (France 3)