Royaume-Uni : le gouvernement présentera (pour la troisième fois) l'accord de Brexit aux députés vendredi

Soit ce texte est adopté et le Royaume-Uni quitte l'UE le 22 mai, soit l'accord est rejeté et Londres aura jusqu'au 12 avril pour présenter une alternative. Sinon, ce sera une sortie sans accord.

Des drapeaux européens et du Royaume-Uni, le 25 mars 2019 à Londres.
Des drapeaux européens et du Royaume-Uni, le 25 mars 2019 à Londres. (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)

C'est reparti pour un tour. Le gouvernement britannique présentera l'accord de divorce qu'il a conclu avec l'Union européenne pour la troisième fois aux députés vendredi 29 mars. "Une motion sur le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne sera présentée vendredi", a déclaré la ministre des Relations avec le Parlement, Andrea Leadsom, aux députés. Ces derniers ont rejeté ce texte par deux fois déjà, en janvier et à la mi-mars.

Après un premier rejet massif en janvier, il a manqué 75 voix en mars à la Première ministre Theresa May pour que son accord passe. Pour obtenir une adoption de cet accord, elle a besoin du soutien du DUP, dont dépend sa faible majorité au Parlement. Tous les yeux sont donc rivés sur ce petit parti unioniste nord-irlandais, qui a répété mercredi soir qu'il ne fallait pas compter sur lui. Ses dix députés refusent le "filet de sécurité" prévu dans l'accord conclu en novembre avec les dirigeants européens. 

Les dirigeants européens ont donné le choix à Theresa May : soit son accord est adopté vendredi et le Royaume-Uni quitte l'UE le 22 mai. Soit l'accord est rejeté, et Londres aura jusqu'au 12 avril pour présenter une alternative. Sinon, ce sera une sortie sans accord.