Eurozapping : colère des salariés en Roumanie, mauvaise passe pour Theresa May

Petite sélection de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision ce mercredi 4 octobre.

France 3

Levée de boucliers contre la baisse des salaires en Roumanie. Des milliers d'employés ont manifesté devant le Parlement. Pas question pour eux de payer des cotisations qui jusqu'ici étaient prises en charge par les employeurs. Cette mesure gouvernementale pourrait amputer leur paie de 15 à 20%. Le gouvernement affirme que les employeurs augmenteront d'autant leur salaire, mais rien ne les y oblige.

Des socialistes suisses veulent taxer le capital

La Suisse pourrait taxer davantage les riches. 99 jeunes socialistes se sont réunis sur la place fédérale de Berne avec un slogan : "L'argent ne travaille pas. Nous oui". Ils veulent défendre les 99% de gens qui travaillent face au 1% qui s'enrichissent grâce au capital. Reste maintenant à convaincre au moins 100 000 Suisses pour porter le débat au Parlement et obtenir une votation.

Une lettre de licenciement pour Theresa May. La Première ministre du Royaume-Uni a été définitivement à la peine lors du congrès des conservateurs. Elle bat sa coulpe pour les législatives ratées, a du mal à finir son discours à cause d'une quinte de toux et est interrompue par un acteur qui lui tend un formulaire de licenciement. Formulaire qui lui aurait été remis par le propre ministre des Affaires étrangères de Theresa May, Boris Johnson.

Le JT
Les autres sujets du JT
Theresa May, en pleine quinte de toux, boit de l\'eau au cours de son discours devant les conservateurs britanniques, mercredi 4 octobre 2017 à Manchester.
Theresa May, en pleine quinte de toux, boit de l'eau au cours de son discours devant les conservateurs britanniques, mercredi 4 octobre 2017 à Manchester. (LINDSEY PARNABY / ANADOLU AGENCY / AFP)