Le Premier ministre Boris Johnson a signé l'accord post-Brexit conclu avec l'Union européenne

Peu avant, les députés britanniques avaient eux aussi approuvé le texte dans le cadre d'un vote, avant que la Chambre des lords ne s'exprime à son tour.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson à la Chambre des communes, le 30 décembre 2020, où était soumis au vote l\'accord post-Brexit négocié entre Londres et Bruxelles.
Le Premier ministre britannique Boris Johnson à la Chambre des communes, le 30 décembre 2020, où était soumis au vote l'accord post-Brexit négocié entre Londres et Bruxelles. (JESSICA TAYLOR / UK PARLIAMENT / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les élus de la Chambre des communes britannique ont très largement approuvé (à 521 voix contre 73) l'accord conclu entre le Royaume-Uni et l'Union européenne sur leurs futures relations commerciales post-Brexit, mercredi 30 décembre. Le texte va également faire l'objet d'un vote à la Chambre des lords, avant d'être promulgué par la reine Elizabeth II jeudi. L'accord doit entrer en vigueur au 1er janvier 2021.

 "Un voisin amical, le meilleur ami et allié [de l'UE]." Le Premier ministre Boris Johnson a signé le texte. Un peu plus tôt, devant le Parlement britannique, il avait assuré que son pays travaillerait "main dans la main" avec l'UE à l'avenir.

 L'accord formellement signé par les dirigeants de l'Union européenne. Plus tôt dans la matinée, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le président du Conseil européen, Charles Michel, ont formellement signé l'accord conclu entre Bruxelles et Londres. Il a ensuite été acheminé dans la foulée par un avion de la Royal Air Force à Londres.

Entrée en vigueur prévue le 1er janvier. Côté européen, le texte sera publié au Journal officiel de l'Union européenne d'ici jeudi 31 décembre pour permettre son entrée en vigueur le lendemain. Son application ne sera que temporaire à cette date, en attendant sa ratification par le Parlement européen, qui n'interviendra quant à elle qu'en 2021.

Des mois de négociations acharnées. L'UE offre à Londres un accès sans droits de douane ni quotas à son marché de 450 millions de consommateurs, mais prévoit des sanctions et mesures compensatoires en cas de non respect de ses règles en matière d'aides d'Etat, d'environnement, de droit du travail et de fiscalité.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BREXIT

20h05 : Il est 20 heures, voici le point sur l'actualité :

• Il est "très peu probable" que les salles de spectacle et de cinéma "puissent rouvrir" le 7 janvier, reconnaît le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Suivez notre direct.

• Que va changer le couvre-feu à 18 heures, qui devrait être mis en place ce week-end dans plusieurs départements ? Eléments de réponse dans notre article.

• L'accord sur la relation post-Brexit entre l'UE et le Royaume-Uni a été signé cet après-midi par le Premier ministre britannique Boris Johnson. Ce matin ils avaient été signés par la présidente de la Commission européenne et le président du Conseil européen. Les députés britanniques ont également donné leur accord à la ratification du texte.


• Au moins deux explosions ont été entendues à Aden, l'aéroport du Yémen, au moment de l'arrivée du nouveau gouvernement d'union. Au moins 26 morts sont à déplorer ainsi qu'une cinquantaine de blessés selon une source médicale, citée par l'AFP.

18h35 : Bonjour @Photographe. Tout dépend de la durée de votre séjour professionnel : si vous restez moins de trois mois outre-Manche, vous devrez fournir des documents provenant de la ou des structures qui vous emploient et attendre le feu vert des autorités (mais sans payer).

Pour un séjour de plus de 3 mois, il faudra lâcher un (très) gros billet : un visa de Tier 5, conçu pour les les travailleurs du secteur culturel et sportif, coûte 244 livres sterling (auxquels les Français peuvent toutefois soustraire 55 livres en raison d’un accord passé avec plusieurs pays). Et s'il s'agit de rejoindre le Royaume-Uni au pied levé, la procédure accélérée d'obtention de ce visa coûte 800 livres (aïe).

18h22 : Bonjour, je suis photographe, je vais chaque année travailler à Londres quelques jours sur des shootings publicitaires. Qu'est-ce que le Brexit va changer pour moi ? Est-ce qu'il me faudra un permis de travail, un visa spécial pour continuer ces missions freelance ? Merci d'avance.

18h19 : Il est 18 heures, c'est l'heure de faire un point sur l'actu en cette fin d'après-midi :

• Au moins deux explosions ont été entendues à Aden, l'aéroport du Yémen, au moment de l'arrivée du nouveau gouvernement d'union. Au moins 26 morts sont à déplorer ainsi qu'une cinquantaine de blessés selon une source médicale, citée par l'AFP.

• L'accord sur la relation post-Brexit entre l'UE et le Royaume-Uni a été signé cet après-midi par le Premier ministre britannique Boris Johnson. Ce matin ils avaient été signés par la présidente de la Commission européenne et le président du Conseil européen. Les députés britanniques ont également donné leur accord à la ratification du texte. Suivez notre direct.


#COVID_19 Le gouvernement envisage d'avancer à partir de samedi le couvre-feu à 18 heures dans 20 départements particulièrement touchés par l'épidémie. En attendant l'officialisation de cette décision vendredi, qui est pour l'instant majoritairement critiquée par la classe politique, voici la liste des territoires concernés.

L'Argentine a entériné la légalisation de l'avortement jusqu'à 14 semaines de grossesse, après un vote des sénateurs en ce sens, deux ans après avoir rejeté un texte similaire. Pour l'heure, l'avortement n'est permis qu'en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère.

17h49 : Bonjour @Sonathe Pour retourner travailler et donc vivre à Londres, votre fille devra obtenir un visa de travail, soumis à un système de points. Il faudra 70 points en tout : parler anglais rapporte 10 points, avoir une offre d’emploi 20 points, des compétences recherchées 20 points, ou encore un salaire annuel de plus de 30 000 euros par an, 20 points (le dispositif est détaillé sur le site du gouvernement britannique).

Puisqu'elle n'a pas de logement au Royaume-Uni à la date du 31 décembre, il semblerait qu'elle ne soit pas éligible dispositif spécial pour obtenir le statut de résident ("settled status" ou "pre-settled status").


17h52 : Bonjour. Ma fille de 22 ans s’est installée à Londres en octobre 2018, avait un logement et un travail (elle a donc son numéro d'INN et a accès aux services de soins/sécurité sociale NHS), mais a dû rentrer vivre chez nous (ses parents) en France en septembre 2020 à cause de la pandémie de Covid. Elle a dû quitter sa colocation londonienne et n'a donc plus de logement anglais. Elle continuait à être payée par son employeur anglais (salle de concert fermée à cause de la crise sanitaire) jusqu'au 31 décembre 2020. Mais pourra-t-elle retrouver son travail si elle retourne vivre à Londres en 2021 ? Quelles démarches devra-t-elle alors faire avec le Brexit ? Elle n'est sûrement pas la seule à être dans cette situation atypique... Merci si vous pouvez apporter quelques réponses...

17h06 : Boris Johnson a signé l'accord post-Brexit conclu avec l'Union européenne.

16h06 : Les députés britanniques approuvent l'accord post-Brexit conclu avec l'Union européenne

14h03 : Il est 14 heures, voici les principales informations :

Au moins deux explosions ont été entendues à Aden, l'aéroport du Yémen au moment de l'arrivée du nouveau gouvernement d'union. Au moins dix morts sont à déplorer selon une source médicale, citée par l'AFP. Cette même source fait état de plusieurs dizaines de blessés.

L'accord sur la relation post-Brexit entre l'UE et le Royaume-Uni a été signé ce matin par la présidente de la Commission européenne et le président du Conseil européen. Les documents sont en route vers Londres, où ils seront paraphés par Boris Johnson. Les députés britanniques doivent également se prononcer, afin de permettre la ratification du texte. Suivez notre direct.


#COVID_19 Le gouvernement envisage d'avancer à partir de samedi le couvre-feu à 18 heures dans 20 départements particulièrement touchés par l'épidémie. En attendant l'officialisation de cette décision vendredi, qui est pour l'instant majoritairement critiquée par la classe politique, voici la liste des territoires concernés.

• L'Argentine a entériné la légalisation de l'avortement jusqu'à 14 semaines de grossesse, après un vote des sénateurs en ce sens, deux ans après avoir rejeté un texte similaire. Pour l'heure, l'avortement n'est permis qu'en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère.

14h13 : Nous sommes à l'heure de la digestion, c'est le moment idéal pour faire un point sur les articles les plus consultés sur notre site aujourd'hui.

Dix mois après l'apparition du virus dans la ville italienne de Bergame, nous sommes retournés dans cette commune particulièrement endeuillée. "On ne s'attendait pas à une telle explosion. Beaucoup n'ont pas eu droit à une sépulture digne", a notamment expliqué un habitant. Ce reportage est l'article le plus lu sur notre site aujourd'hui.

Le résumé des annonces d'Olivier Véran sur le plateau du "20 heures" de France 2 hier figure également sur le podium des articles les plus consultés. Si vous voulez le (re)lire, c'est par ici.

Après l'accord commercial post-Brexit survenu plus tôt dans la journée, nous avons décidé de parler chiffres. Découvrez 10 chiffres qui illustrent le divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Nous sommes à la veille d'une Saint-Sylvestre pas comme les autres. Nous avons listé pour vous ce qu'il est autorisé de faire et à l'inverse ce qui peut vous coûter une amende. Sans surprise, cet article fait partie des plus consultés sur notre site. Bonne lecture !

12h20 : "Nous allons devenir un voisin amical, le meilleur ami et allié que l'UE pourrait avoir, travaillant main dans la main quand nos valeurs et intérêts coïncident tout en respectant le désir souverain du peuple britannique de vivre sous nos propres lois."

Le dirigeant conservateur a fait cette déclaration ce matin devant le Parlement britannique, réuni pour débattre de l'accord commercial post-Brexit conclu avec Bruxelles.

12h20 : Quelques heures après la signature de l'accord commercial post-Brexit, le Premier ministre britannique Boris Johnson a assuré, à la veille de la sortie du Royaume-Uni du marché unique européen, que son pays resterait "un voisin amical, le meilleur ami et allié" de l'Union européenne.

12h02 : Il est midi, voici les principales informations :

• L'accord sur la relation post-Brexit entre l'UE et le Royaume-Uni a été signé ce matin par la présidente de la Commission européenne et le président du Conseil européen. Les documents sont en route vers Londres, où ils seront paraphés par Boris Johnson. Les députés britanniques doivent également se prononcer, afin de permettre la ratification du texte. Suivez notre direct.


• Le gouvernement envisage d'avancer à partir de samedi le couvre-feu à 18 heures dans 20 départements particulièrement touchés par l'épidémie. En attendant l'officialisation de cette décision vendredi, qui est pour l'instant majoritairement critiquée par la classe politique, voici la liste des territoires concernés.


Quatre départements du Sud-Ouest sont toujours en vigilance orange en raison des risques de crues. Il s'agit du Lot-et-Garonne, du Tarn-et-Garonne, du Gers et des Landes.

L'Argentine a entériné la légalisation de l'avortement jusqu'à 14 semaines de grossesse, après un vote des sénateurs en ce sens, deux ans après avoir rejeté un texte similaire. Pour l'heure, l'avortement n'est permis qu'en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère.

10h37 : Pouvez-vous toujours effectuer un stage dans une entreprise outre-Manche ? Quel accès aux soins ou au marché du travail pour vous au Royaume-Uni ? Au 1er janvier, les nouvelles règles du Brexit entreront en vigueur. A cette occasion, de nombreuses questions pratiques se posent. Si la réponse ne se trouve pas dans cet article, formulez votre demande dans les commentaires de ce live et je tâcherai de le compléter. Merci et "good luck"

09h47 : Les documents doivent ensuite être acheminés par un avion de la Royal Air Force à Londres pour être également paraphés par le Premier ministre britannique Boris Johnson.

09h42 : Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, et Charles Michel, le président du Conseil européen, ont signé l'accord commercial post-Brexit conclu avec Londres, qui doit entrer en vigueur demain à minuit.

09h02 : Déjà 9 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• Le gouvernement envisage d'avancer à partir de samedi le couvre-feu à 18 heures dans 20 départements particulièrement touchés par l'épidémie. En attendant l'officialisation de cette décision vendredi, voici la liste des territoires concernés.

• Les députés britanniques se prononcent sur l'accord commercial post-Brexit conclu pour encadrer la sortie de l'UE, levant l'ultime obstacle à sa ratification. L'accord sera par ailleurs signé aujourd'hui par la présidente de la Commission européenne, le président du Conseil européen et Boris Johnson.


Quatre départements du Sud-Ouest sont toujours en vigilance orange en raison des risques de crues. Il s'agit du Lot-et-Garonne, du Tarn-et-Garonne, du Gers et des Landes.

L'Argentine a entériné la légalisation de l'avortement jusqu'à 14 semaines de grossesse, après un vote des sénateurs en ce sens, deux ans après avoir rejeté un texte similaire. Pour l'heure, l'avortement n'est permis qu'en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère.

09h33 : Allez, je vous donne la réponse : le Royaume-Uni, qui a quitté l'UE le 31 janvier 2020, l'avait rejoint en 1973, en même temps que l'Irlande et le Danemark ! Vous êtes nombreux à avoir trouvé la bonne date, un peu moins à s'être rappelé de qui l'accompagnait. Voici quelques-unes de vos réponses. Bravo à @dmm, @Seb, @Prof et @J'aiJuste? qui ont effectivement vu juste.

07h45 : A propos de Brexit, je vous propose une petite devinette, histoire de voir si vous êtes incollable sur l'histoire de l'Union européenne. En quelle année les Britanniques ont-ils rejoint l'UE ? Et quels sont les pays qui sont entrés en même temps ? Interdiction d'utiliser internet ! Réponse dans quelques minutes.

07h54 : Après quatre ans et demi de discussions et de rebondissements, le Royaume-Uni et l'Union européenne consomment enfin leur séparation, demain, à minuit. Ma collègue Marie-Adélaïde Scigacz a listé 10 chiffres qui permettent de prendre conscience de son ampleur.

07h31 : Voici les principaux titres :

• Le gouvernement envisage d'avancer à partir du 2 janvier le couvre-feu à 18 heures dans 20 départements particulièrement touchés par l'épidémie. En attendant l'officialisation de cette décision vendredi, voici la liste des territoires concernés.

• Le Conseil scientifique juge "probable" une "reprise incontrôlée" de l'épidémie en France au mois de janvier à cause du "surcroît de contaminations" provoqué par les fêtes de fin d'année.


• A la veille de la fin de la période de transition, les députés britanniques se prononcent sur l'accord commercial post-Brexit conclu pour encadrer la sortie de l'UE, levant l'ultime obstacle à sa ratification.


Quatre départements du Sud-Ouest sont toujours en vigilance orange en raison des risques de crues. Il s'agit du Lot-et-Garonne, du Tarn-et-Garonne, du Gers et des Landes.