Dans le rétro : le jour où le Royaume-Uni a voté le Brexit

Il y a quatre ans les électeurs ont voté pour la sortie de l'Union européenne, sanctionnant un pari politique dévastateur de David Cameron.

France 2

Le 23 juin 2016 demeure la nuit où les Britanniques ont dit "non". C'était le référendum pour que le Royaume-Uni reste ou pas au sein de l'Union européenne. À l'époque, personne n'imaginait le feuilleton à rebondissements qui allait suivre. Pourtant beaucoup croyaient le vote gagné d'avance. Le dépouillement de 33 millions de bulletins donne même le "remain" (rester) en tête. Nigel Farage, leader du Brexit, n'y croyait pas non plus. "Je pense que le maintien dans l'Europe va l'emporter, mais de justesse", expliquait-il à la télévision.

David Cameron a perdu son pari

Mais au fil des heures, la tendance s'inverse. Et le "leave" (quitter), finit par l'emporter à la surprise générale avec 51,9% des voix. Une rupture historique, et le premier départ d'un État membre depuis la construction de l'UE. Une rupture favorisée par un pari politique perdu par le Premier ministre de l'époque, David Cameron. K.O debout, il a annoncé sa démission par la suite, alors qu'il avait promis un référendum avant les élections de 2015 face à la montée du parti europhobe UKIP.

Le JT
Les autres sujets du JT
Drapeaux devant le Parlement de Westminster, à Londres, au Royaume-Uni.
Drapeaux devant le Parlement de Westminster, à Londres, au Royaume-Uni. (NIKLAS HALLE'N / AFP)