Cet article date de plus d'un an.

Churchill, le modèle de Boris Johnson

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Churchill, le modèle de Boris Johnson
Article rédigé par
France Télévisions

S'il y arrive, Boris Johnson espère donc mener le Brexit et laisser une empreinte de son passage, comme Winston Churchill a marqué le sien. Un modèle pour le Premier ministre britannique.

Boris Johnson l'excentrique aime se comparer à Churchill. Ce dernier a marqué le XXe siècle pour avoir notamment affronté Hitler. Or, Johnson aime se donner en spectacle, comme ce jour où il fut suspendu en Tyrolienne pour promouvoir les Jeux Olympiques lorsqu'il était maire de Londres. Mais ils ont cependant des points communs : tous deux sont issus de l'élite académique britannique, ils ont étudié dans des écoles très "select". Les deux parlent aussi français : ils sont francophiles et francophones. Boris Johnson manie la langue de Molière et en fait une arme de séduction.

"Des bobards"

Ils seraient aussi des "hommes providentiels". Enfin c'est ce que voudrait Boris Johnson. Car si Churchill a été un rempart au nazisme, Johnson voudrait être le rempart face au diktat de Bruxelles et redonner à la Grande-Bretagne son caractère insulaire. Mais aujourd'hui, son petit-fils dit qu'il n'y a rien de commun entre les deux hommes : "Winston était ce qu'il était. L'expérience de Boris se résume à avoir raconté des bobards sur l'UE et être devenu Premier ministre", avance Sir Nicholas Soamaes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.