Brexit : une pétition britannique signée par plus d'un million de personnes réclame le maintien du Royaume-Uni dans l'UE

La pétition a été mise en ligne sur le site du Parlement britannique. "Le gouvernement a répété à plusieurs reprises que la sortie de l'UE est 'le vœu du peuple'. Nous devons mettre un terme à cette affirmation, en prouvant la force du soutien public à un maintien dans l'UE", indique le texte.

Des supporters du maintien du Royaume-Uni dans l\'Union européenne manifestent, le 14 mars 2019, à Londres.
Des supporters du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne manifestent, le 14 mars 2019, à Londres. (WIKTOR SZYMANOWICZ / NURPHOTO / AFP)

Le compteur n'en finit plus de défiler. En pleine incertitude sur le Brexit, une pétition a été mise en ligne, mercredi 20 mars, sur le site du Parlement britannique, pour réclamer la révocation de l'article 50 et le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. Jeudi 21 mars, à 16 heures, elle avait été signée par plus d'un million de personnes.

"Le gouvernement a répété à plusieurs reprises que la sortie de l'UE est 'le vœu du peuple'. Nous devons mettre un terme à cette affirmation, en prouvant la force du soutien public à un maintien dans l'UE. Il n'y aura peut-être pas de nouveau vote, donc votez maintenant", exhorte le texte, lancé par une certaine Margaret Anne Georgiadou.

Hugh Grant et Annie Lennox ont signé

L'acteur Hugh Grant a annoncé avoir signé la pétition, estimant qu'il s'agissait d'une "urgence nationale". La chanteuse Annie Lennox en a fait de même, en se réjouissant de voir le texte "engrenger 100 000 signatures par heure" et en soulignant que "le site n'arrête pas de planter à cause de l'affluence".

S'il est improbable que ce texte pousse le gouvernement à changer d'avis, cette initiative va obliger ce dernier à répondre et le Parlement à envisager la tenue d'un débat. En effet, le site du Parlement précise que le gouvernement répondra à une pétition à partir de 10 000 signataires et que les parlementaires en discuteront si elle dépasse la barre des 100 000 signatures.