Brexit : une campagne tendue jusqu'à la dernière minute

La Grande-Bretagne est scrutée par toute l'Europe. Les électeurs votent ce jeudi 23 juin pour le maintien ou la sortie de leur pays de l'UE.

France 2

Le Premier ministre David Cameron, le leader populiste Nigel Farage et Boris Johnson, l'ancien maire de Londres partisan du Brexit. Chacun s'est exprimé jusqu'à la dernière minute pour tenter de convaincre les quelque 10% de votants qui se disent encore indécis. "L'UE est assise au milieu de cette usine de poissons, décidant de ce qu'il faut faire ou pas. Il faut reprendre le contrôle", déclare Boris Johnson.

"Un royaume plus grand et plus fort"

Nigel Farage a brandi la menace de perdre son passeport britannique. Dans l'autre camp, David Cameron achevait sa tournée pro-européenne. "Sortez, allez voter pour rester dans l'UE pour un Royaume-Uni plus grand, meilleur et plus fort", a scandé le Premier ministre. Les deux camps sont au coude-à-coude avant l'ouverture des bureaux de vote ce jeudi à 8 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT