Brexit : un vote sur le "no deal" et après ?

L'Europe est suspendue au vote des députés britanniques, dans l'attente de savoir s'ils opteront pour une sortie de l'Europe sans accord ou pour un report du Brexit au-delà du 29 mars. La journaliste de France 3 Laura Kalmus est en direct de Londres (Royaume-Uni).

FRANCE 3

Mercredi 13 mars, la question était sur toutes les lèvres : les députés britanniques vont-ils accepter le principe d’une sortie de l'Union européenne sans accord ? "Ce soir [mercredi 13 février] la plupart des médias britanniques s'accorde à dire que ce vote ne passera pas. Les députés ne voudront pas d'une sortie de l'Union européenne sans accord, car les experts sont unanimes : cela aurait des conséquences catastrophiques pour le pays", explique Laura Kalmus, en direct de Londres (Royaume-Uni).

L'Europe prête à accorder un délai

"Ce qui ouvre la voie un nouveau vote, poursuit la journaliste. Demain le Parlement se prononcera sur la possibilité de reporter la date du Brexit. Emmanuel Macron l'a rappelé, l'Union européenne est prête à accorder un délai à condition qu'il soit justifié. Mais alors quelle stratégie ? Theresa May, la Première ministre, est dans une situation bien délicate, car pour le moment elle n'a pas apporté de nouvelles solutions", conclut Laura Kalmus.

Dans la soirée du mercredi 13 mars, 312 députés ont voté contre une sortie sans accord, et 308 pour. L'option du "no deal" est donc désormais exclue par les députés britanniques.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre britannique, Theresa May, lors d\'une session au Parlement sur le Brexit, le 12 mars 2018.
La Première ministre britannique, Theresa May, lors d'une session au Parlement sur le Brexit, le 12 mars 2018. (JESSICA TAYLOR / AFP)