Brexit : un sommet européen sous haute tension

Les 28 dirigeants européens étaient réunis ce mardi 28 juin à Bruxelles (Belgique) pour évoquer le calendrier de sortie de l'UE du Royaume-Uni.

FRANCE 2

C'était le chef de gouvernement le plus attendu de ce sommet : David Cameron arrive la tête haute, ce mardi 28 juin à la Commission européenne. Pas un mot sur le calendrier du processus de sortie de l'UE, ce qui agace tous les autres chefs d'État. "Il faut maintenant que le Royaume-Uni dépose sa notification le plus rapidement possible", lance François Hollande.

La température monte dans l'hémicycle

Mais c'est au Parlement européen que le ton est monté un peu plus tôt : les députés exigent que les Britanniques rompent au plus vite. Nigel Farage, lui, jubile : "Quand je suis arrivé ici il y a 17 ans, et que j'ai dit que je voulais mener campagne pour sortir de l'UE, vous avez tous rigolé. Maintenant, vous ne rigolez plus". Et quand un autre député anglais europhobe montre son enthousiasme, le président de la Commission européenne le remet à sa place sèchement : "C'est la dernière fois que vous applaudissez ici", a-t-il lancé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Après le référendum britannique donnant une majorité au \"Brexit\", réunion à Berlin le 25 juin 2016, les ministres des affaires étrangères allemand Frank-Walter Steinmeier, italien Paolo Gentiloni, belge Didier Reynders, français Jean-Marc Ayrault, néerlandais Bert Koenders et luxembourgeois Jean Asselborn se sont réunis à Berlin (Allemagne) le 25 juin 2016.
Après le référendum britannique donnant une majorité au "Brexit", réunion à Berlin le 25 juin 2016, les ministres des affaires étrangères allemand Frank-Walter Steinmeier, italien Paolo Gentiloni, belge Didier Reynders, français Jean-Marc Ayrault, néerlandais Bert Koenders et luxembourgeois Jean Asselborn se sont réunis à Berlin (Allemagne) le 25 juin 2016. (KAY NIETFELD / DPA)