Brexit : un juge écossais rejette un recours contre la suspension du Parlement

Cette injonction provisoire doit encore être confirmée lors d'une audience le 6 septembre.

Des opposants au Brexit manifestent devant le Parlement, le 28 août 2019, à Londres. 
Des opposants au Brexit manifestent devant le Parlement, le 28 août 2019, à Londres.  (WIKTOR SZYMANOWICZ / NURPHOTO / AFP)

Un juge écossais a rejeté, vendredi 30 août, une demande de contrer la suspension du Parlement britannique décidée par Boris Johnson. Il s'agit d'une première victoire pour le gouvernement dans la bataille judiciaire engagée par les opposants à un Brexit "dur", qui dénoncent un "coup d'Etat"Cette injonction provisoire doit encore être confirmée lors d'une audience le 6 septembre.

La plus haute instance civile d'Ecosse avait été saisie en urgence par un groupe de 75 parlementaires pro-européens cherchant à faire déclarer illégale la suspension du Parlement, qui leur rend pratiquement impossible de bloquer une sortie de l'Union européenne sans accord. Cette suspension a provoqué la colère de l'opposition et d'une partie de l'opinion publique. Une pétition a ainsi recueilli près de 1,6 million de signatures, vendredi à la mi-journée.

Un autre recours introduit au nom d'un militant des droits de l'homme nord-irlandais, Raymond McCord, doit également être examiné vendredi matin par la Haute Cour d'Irlande du Nord. L'ancien Premier ministre conservateur John Major, opposé au Brexit, a aussi annoncé vendredi qu'il allait se joindre à une troisième action en justice contre la suspension du Parlement, intentée par la militante anti-Brexit Gina Miller. L'audience aura lieu le 5 septembre à Londres.