Brexit : un journaliste anglais choisit la France

Dépité par le vote de ses concitoyens à la suite du référendum sur le Brexit, le journaliste Alex Taylor, installé en France depuis plus de 30 ans, a décidé de devenir Français.

Voir la vidéo
France 3

Ses chroniques et son accent britannique résonnent sur les ondes françaises depuis bientôt 40 ans. Un journaliste anglais, ébranlé par le Brexit : il s'appelle Alex Taylor. "Dès que le Brexit est parti, j'ai commencé à rassembler des pièces", confie le journaliste, avant d'ajouter : Quand je suis sorti de la poste où je vais depuis des années, tout d'un coup je me suis dit 'waouh, voilà, j'ai demandé à ce pays qui m'a accueilli début des années 1980 la nationalité, et je suis très fier de le faire'."

"Ils ont enlevé le droit aux jeunes Britanniques de faire ce que moi j'ai pu faire"

Et quelques semaines plus tard, il est convoqué pour un entretien à la préfecture. À peine la nationalité française obtenue, Alex Taylor est invité au Panthéon. C'était en novembre dernier, lors d'une cérémonie d'accueil sous les ordres de la République. A 60 ans, Alex Taylor ne se dit pas pourtant soulagé : "J'en veux aux Brexiteurs, parce que, surtout, ils ont enlevé le droit aux jeunes Britanniques de faire ce que moi j'ai pu faire (...) C'est à dire, me sentir chez moi partout en Europe", explique-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les drapeaux britanniques et européens à l\'extérieur du Parlement du Royaume-Uni, le 27 février 2018 à Londres (Royaume-Uni). 
Les drapeaux britanniques et européens à l'extérieur du Parlement du Royaume-Uni, le 27 février 2018 à Londres (Royaume-Uni).  (ALBERTO PEZZALI / AFP)