Brexit : un accord historique signé à Bruxelles

Le divorce est presque consommé entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. Dimanche 25 novembre, un accord a été ratifié à Bruxelles (Belgique).

France 2

Le journaliste Gérard Grizbec fait le point sur l'accord historique signé à Bruxelles (Belgique), dimanche 25 novembre, entre le Royaume-Uni et l'Union européenne. "Pour la première fois, un pays décide de sortir de l'Union européenne. Jusqu'à maintenant, on essayait d'y rentrer", souligne Gérard Grizbec. "C'est un échec, d'une certaine façon, pour l'Union européenne. Ça faisait quarante-six ans que la Grande-Bretagne était membre de l'Union européenne. Le président de la Commission a dit ce matin [dimanche 25 novembre] que c'était une tragédie", rapporte le journaliste.

"Les 27 ont déjà dit qu'ils ne renégocieraient rien"

"Le texte a été accepté, mais il doit être ratifié par le Parlement britannique à la mi-décembre. Ou le texte est ratifié, et là on continuera à négocier, à partir du 30 mars ce sera le début de la sortie de la Grande-Bretagne ; on pourra négocier jusqu'en 2020, voire jusqu'en 2022. En revanche, si le texte est refusé par le Parlement britannique, on revient au point de départ, c'est-à-dire sur un Brexit dur. La différence, c'est que les 27 ont déjà dit qu'ils ne renégocieraient rien. Dans ce cas-là, ce seraient les 27 qui décideraient tout seuls de la sortie et des conditions de sortie de la Grande-Bretagne", précise Gérard Grizbec.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron avec le négociateur en chef du Brexit, Michel Barnier, à Bruxelles, le 25 novembre 2018.
Emmanuel Macron avec le négociateur en chef du Brexit, Michel Barnier, à Bruxelles, le 25 novembre 2018. (JOHN THYS / AFP)