Brexit : Theresa May propose un "nouvel accord" aux députés, incluant la possibilité d'un second référendum

Si les députés votent en faveur de cet accord, ils auront la possibilité de se prononcer plus tard sur la tenue d'un nouveau référendum.

La Première ministre britannique Theresa May, lors d\'un discours, le 1er mai, à Londres (Royaume-Uni).
La Première ministre britannique Theresa May, lors d'un discours, le 1er mai, à Londres (Royaume-Uni). (KIRSTY WIGGLESWORTH / POOL / AFP)

La Première ministre britannique Theresa May a proposé, mardi 21 mai, aux députés de voter un "nouvel accord de Brexit" afin de permettre au Royaume-Uni de sortir de l'Union européenne, comme l'ont voté les Britanniques il y a trois ans. C'est pour eux "une dernière chance" de répondre à la volonté des électeurs britanniques, a-t-elle précisé. Le projet de loi sur le retrait (Withdrawal Agreement Bill) que la Première ministre britannique compte soumettre au vote des députés, dans la semaine du 3 juin, inclut une disposition prévoyant un vote pour ou contre la tenue d'un nouveau référendum à propos de ce texte.

"Je reconnais la force sincère et authentique du sentiment de la Chambre sur cette question importante", a déclaré Theresa May. "Le gouvernement intégrera donc dans l'introduction du Withdrawal Agreement Bill l'obligation de voter sur la tenue ou non d'un second référendum", a-t-elle dit. "Cela doit avoir lieu avant que l'accord de retrait soit ratifié", a-t-elle expliqué.

Par conséquent, aux députés qui veulent un second référendum pour confirmer l'accord, je dis qu'il faudra [adopter] le Withdrawal Agreement Bill pour qu'il ait lieu.Theresa May

La cheffe du gouvernement britannique a également souligné que le projet de loi, qui n'a pas encore été détaillé, comprendrait "de nouveaux changements importants pour protéger l'intégrité économique et constitutionnelle du Royaume-Uni".