Brexit : Theresa May ne lâche pas

Dans sa tribune adressée aux 28 pays de l'Union européenne, Emmanuel Macron évoque notamment le Brexit. À trois semaines de l'échéance au Royaume-Uni, Britanniques et Européens n'ont toujours pas signé d'accord. Une réunion doit avoir lieu mardi 5 mars dans l'après-midi.

FRANCE 3

Peu de chance qu'un accord soit trouvé à Bruxelles concernant le Brexit. Selon Pascal Verdeau, le correspondant de France 3, "ça passe ou ça casse". La Première ministre britannique Theresa May espère modifier le filet de sécurité, de sorte à éviter le retour d'une frontière physique avec l'Irlande.

Un nouveau report du Brexit ?

Les juristes européens vont eux tenter de montrer que cela n'est pas si contraignant pour la dirigeante. "Ici, on est fatigués par les hésitations britanniques. Bruxelles s'attend à ce que Theresa May demande à reporter la date de sortie prévue le 29 mars", décrypte Pascal Verdeau. Emmanuel Macron doit rencontrer la dirigeante britannique mardi 5 mars dans l'après-midi, après avoir évoqué le Brexit dans sa tribune publiée dans des journaux des 28 pays de l'Union européenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre britannique, Theresa May, à la Chambre des communes du Royaume-Uni, le 27 février 2019. 
La Première ministre britannique, Theresa May, à la Chambre des communes du Royaume-Uni, le 27 février 2019.  (JESSICA TAYLOR / UK PARLIAMENT / AFP)