Brexit : suspense au Parlement

Les députés doivent se prononcer samedi 19 octobre sur l'accord de sortie négocié par Boris Johnson avec Bruxelles. Que se passera-t-il si les députés n'approuvent pas le plan ?

FRANCE 3

Le vote s'annonce décisif. Samedi 19 octobre, les parlementaires britanniques vont devoir voter pour ou contre l'accord de sortie de l'Union européenne négocié par Boris Johnson avec Bruxelles. Que se passera-t-il si le plan n'est pas approuvé ? "Ce serait un terrible échec pour Boris Johnson, mais surtout, le feuilleton du Brexit risque de se prolonger encore et encore", explique la journaliste de France 3 Anne-Charlotte Hinet, en direct depuis Londres (Royaume-Uni).

Plusieurs scénarios possibles

"Concrètement, Boris Johnson serait contraint de demander à l'UE un nouveau report du Brexit de trois mois, même si lui n'a jamais caché qu'il était contre cette idée", précise la journaliste. En revanche, si Boris Johnson contourne la loi et ne demande pas de report, le Brexit pourrait avoir lieu le 31 octobre prochain, mais ce serait un Brexit sans accord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Boris Johnson s\'exprime face à la Chambre des communes, samedi 19 octobre 2019.
Le Premier ministre Boris Johnson s'exprime face à la Chambre des communes, samedi 19 octobre 2019. (AFP)