Cet article date de plus de quatre ans.

Brexit : séisme économique à la City

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Brexit : les entreprises françaises s'inquiètent
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Ce matin, vendredi 24 juin, les yeux sont rivés sur la City, la première place financière européenne et mondiale.

La City ne s'est pas couchée cette nuit, une nuit de tous les dangers que France 3 a vécu que chez un courtier. À huit heures ce matin, à l'ouverture des bourses européennes, c'est la dégringolade généralisée. Moins 8 % à Paris, moins 7% à Londres, moins 10% à Francfort, du jamais vu. À 23h jeudi, si personne ne croit à un Brexit, 25 personnes sont de garde au lieu de trois normalement, au cas ou. À 1h du matin, première grosse alerte : Sunderland (Nord-Est) a voté massivement pour le Brexit. La livre plonge par rapport au dollar. Puis à 4 heures du matin, le Brexit s'impose. "C'est un coup de massue, on ne s'y attendait pas. Les marchés entiers ne s'y attendaient pas, les marchés s'écroulent", déclare Adrien Cohen, trader à ETX Capital.

Mauvaise pour l'économie britannique

C'est une très mauvaise nouvelle pour l'économie britannique et européenne de nombreux emplois sont en jeu. Pour Andrew Edwards, "On était pas vraiment sortis de la crise de 2008 et on a vraiment pas besoin de ça. La croissance repartait le Brexit c'est bon pour personne." Les marchés pourraient être très volatiles pendant plusieurs semaines au moins, selon les traders de la City.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.