Brexit repoussé : le casse-tête des élections européennes

Le report du Brexit pose un problème pour les élections européennes. Y aura-t-il des députés britanniques au Parlement ? 

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'est le casse-tête qui affole Bruxelles. Si le Royaume-Uni est toujours dans l'Europe le 30 juin prochain, logiquement, les Britanniques devront voter aux élections européennes. Ils enverront ainsi 73 eurodéputés dans les hémicycles de Strasbourg ou de Bruxelles, comme c'est le cas aujourd'hui. Problème : outre-Manche, rien n'est prêt pour un scrutin dans deux mois. "Il faut quand même organiser la campagne, organiser la constitution des listes avec des partis qui ne sont pas du tout dans cet état d'esprit là", explique le spécialiste Éric Maurice, de la fondation Robert Schuman.

Un problème pour la France

Depuis quelques jours, les juristes européens s'arrachent donc les cheveux pour trouver des solutions alternatives, comme prolonger de quelques mois les mandats des eurodéputés britanniques ou encore, envoyer des députés nationaux jusqu'à un Brexit effectif. Comme les sièges des Britanniques ont déjà été redistribués, ce casse-tête est aussi pour la France. Le pays s'apprête à élire 79 députés européens, mais si le Brexit est repoussé, la France n'aura que 74 sièges. Que deviendront alors les cinq autres élus ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Le drapeau européen et l\'Union Jack flottent devant le Parlement britannique, à Londres, le 14 mars 2019.
Le drapeau européen et l'Union Jack flottent devant le Parlement britannique, à Londres, le 14 mars 2019. (BEN STANSALL / AFP)