Brexit : Angela Merkel veut "se battre jusqu'au bout" pour parvenir à une "sortie ordonnée"

La chancelière allemande a tenu ces propos, mardi, lors d'une conférence à Berlin alors que la situation est dans l'impasse.

La chancelière allemande Angela Merkel, à Berlin (Allemagne), le 19 mars 2019.
La chancelière allemande Angela Merkel, à Berlin (Allemagne), le 19 mars 2019. (KAY NIETFELD / DPA / AFP)

Le Brexit est en difficulté mais Angela Merkel ne baisse pas les bras. "Je vais me battre jusqu'au bout avant la date butoir du 29 mars, pour que nous parvenions à une sortie ordonnée", a déclaré la chancelière allemande, mardi 19 mars, lors d'une conférence de presse.

"Je ne suis actuellement pas en mesure de vous dire quelle sera ma position jeudi" lors du sommet des dirigeants européens sur le sujet, "parce que cela dépend de ce que va présenter Theresa May" et "d'où en sera la situation", a ajouté Angela Merkel. "Là-dessus, nous réagirons de façon adéquate et ensemble" au niveau des 27 pays de l'UE, a poursuivi la chancelière.

Nouvelle contrainte pour Theresa May

Les plans de la Première ministre britannique Theresa May sont bouleversés. Elle avait annoncé son intention de représenter, d'ici le 20 mars, le texte qu'elle avait négocié avec Bruxelles même si celui-ci a déjà été retoqué deux fois. Mais le président de la Chambre des communes a annoncé, lundi, que le gouvernement britannique ne pourrait pas soumettre une nouvelle fois au vote des députés son projet d'accord sur une sortie de l'Union européenne sans y apporter de changement substantiel.

Un haut responsable européen a affirmé que Londres pourrait demander en théorie un report du Brexit jusqu'au tout dernier moment, même "dans l'heure précédant" le divorce, programmé à minuit le 29 mars.