Brexit : les nombreux défis de Boris Johnson après l’accord avec l’UE

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Brexit : les nombreux défis de Boris Johnson après l’accord avec l’UE
franceinfo
Article rédigé par
E. Lagarde, I. Bornacin, C. Duval, J. Pires - franceinfo
France Télévisions

L’accord trouvé entre l’Union européenne et le Royaume-Uni sur le Brexit, jeudi 24 décembre, ne signifie pas que tous les défis sont relevés pour Boris Johnson. De nombreuses questions sont encore à régler.

Au lendemain de l’accord trouvé le jeudi 24 décembre avec l’Union européenne, Boris Johnson, Premier ministre du Royaume-Uni, a parlé "de bonnes nouvelles pleines de joie pour Noël". Cependant, la situation économique du pays reste tendue, tandis que de nombreuses zones sont toujours confinées. Les habitants de Londres sont partagés. "C’est un désastre, on va souffrir sur le long-terme, et décliner économiquement et politiquement", assure l’un d’eux. Un second estime que "les autres voudront toujours faire affaire avec nous, on reste la cinquième puissance du monde".

"Un clone de Trump" selon Joe Biden

"Il convient de négocier pays par pays pour avoir une politique commercial propre au Royaume-Uni, ce qui va prendre du temps", estime Alan Winters, économiste. Des accords ont déjà été passés avec des pays d’Asie, de la Méditerranée et d’Europe. La relation avec les États-Unis depuis l’élection de Joe Biden pose également question. Ce dernier avait qualifié Boris Johnson de "clone du président Trump" en décembre 2019. Boris Johnson doit aussi gérer les salves de la Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, indépendantiste, qui souhaite "tracer l’avenir du pays en tant que nation européenne", ou encore le cas de la réunification irlandaise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.