Brexit : les négociations de sortie risquent d'être longues

En direct de Londres, Loïc de la Mornais fait le point, quatre jours après le Brexit.

FRANCE 2

Ce lundi 27 juin s'est tenu à Londres le tout premier conseil des ministres post-Brexit. Il semblerait que les Britanniques ne soient pas très pressés de lancer la procédure de sortie de l'Union européenne. "Autour de la table ce matin, il y avait à peu près deux tiers des ministres qui ont fait campagne pour l'Europe et un tiers qui a fait campagne pour le Brexit", rapporte Loïc de la Mornais.

Cameron veut se venger

David Cameron n'est pas du tout pressé d'entamer les négociations de sortie, il souhaite que ce soit son successeur qui s'en charge. "Il veut aussi se venger de Boris Johnson et tout faire pour éviter qu'il arrive au pouvoir", poursuit le correspondant à Londres de France 2, avant d'ajouter que "plusieurs ministres pro-Brexit avaient confié à des journalistes qu'en fait, ils avaient été surpris par cette victoire et qu'ils n'avaient pas de plan b".

Le JT
Les autres sujets du JT
Après le référendum britannique donnant une majorité au \"Brexit\", réunion à Berlin le 25 juin 2016, les ministres des affaires étrangères allemand Frank-Walter Steinmeier, italien Paolo Gentiloni, belge Didier Reynders, français Jean-Marc Ayrault, néerlandais Bert Koenders et luxembourgeois Jean Asselborn se sont réunis à Berlin (Allemagne) le 25 juin 2016.
Après le référendum britannique donnant une majorité au "Brexit", réunion à Berlin le 25 juin 2016, les ministres des affaires étrangères allemand Frank-Walter Steinmeier, italien Paolo Gentiloni, belge Didier Reynders, français Jean-Marc Ayrault, néerlandais Bert Koenders et luxembourgeois Jean Asselborn se sont réunis à Berlin (Allemagne) le 25 juin 2016. (KAY NIETFELD / DPA)